[Sibérie : évacuation des troupes de la Légion tchèque du général Jan Syrovy.]

Référence : 14.18 A 1234
  • Imprimer la notice

Sélectionnez la vidéo complète ou bien l’extrait que vous désirez, grâce aux poignées situées dans le player

Liste des extraits

Durée totale
00'00'00
  • {{from_format}} - {{to_format}}
    Durée: {{duration_format}}
  • / Description

    • Titre

      [Sibérie : évacuation des troupes de la Légion tchèque du général Jan Syrovy.]
    • Description

      A Vladivostok, les troupes de la Légion tchèque du général Jan Syrovy quittent la Russie en proie avec la guerre civile menée contre le gouvernement bolchévique. Lors d'une cérémonie d'adieu, un officier supérieur tchèque prononce un discours et salue ses troupes. Le général tchèque Gajda assiste à la cérémonie (visible à TC : 00:01:29, au centre, et de 00:01:28 à 00:01:38). En arrière-plan, un caméraman filme la scène (TC : 00:01:13 à 00:00:15). Les troupes tchèques défilent une dernière fois dans les rues de Vladivostok avant de partir (TC : 00:01:39). Le général Lavergne, nouveau chef de la mission française, est dans une automobile. Dans le port de Vladivostok, les troupes tchèques évacuées embarquent dans les navires. Sur le bastingage du cargo japonais "Cape Town Maru", les hommes de la Légion tchèque saluent la caméra en agitant leur coiffe. (1)

      A Irkoutsk, le 5 janvier 1920, plusieurs trains stationnent en gare sous la neige, abritant les missions alliées qui, depuis la chute d’Omsk, sont contraintes d’y habiter ; panoramique sur les voies sur la rive ouest de l’Angara gelé. Un groupe d'homme s'amusent autour d'un petit chien qui fait le beau dans la neige (TC : 00:04:50). (2)

      L'amiral Koltchak sort d'un bâtiment avec son état-major, puis participe à un défilé des troupes russes blanches (TC : 00:05:11) et monte ensuite en automobile devant la gare de Vladivostok.

      De jeunes recrues de l'armée russe blanche s'entraînent à présenter les armes sur un terrain de manoeuvre (printemps ou été 1919, probablement à Barnaoul) (TC : 00:05:41). Equipées d'uniformes britanniques et de fusils russes, les troupes blanches défilent à Barnaoul (été 1919). A la fin de la cérémonie, plusieurs soldats russes blancs sont filmés aux côtés de leur armement (canons britanniques Ordnance QF de 15 livres et mitrailleuses françaises Saint-Etienne). (3)

      A Irkoutsk, le 10 janvier 1920 (TC 00:07:34), le 6e régiment tchèque quitte les lieux pour Vladivostok afin d’être rapatrié. La gare étant située sur la rive ouest du fleuve et le pont sur l’Angara ayant été coupé par les Bolcheviks, les hommes doivent traverser par des bateaux de la brigade fluviale avec tout leur équipement et réserves. Le vapeur "Sibirya" décharge une cargaison de ravitaillement sur les quais. Les troupes russes blanches aident au déchargement de caisses de munitions et de denrées alimentaire. Des soldats posent à califourchon sur des carcasses de cochons congelés, s'amusant à chevaucher les animaux. Sur l'autre rive, on aperçoit l'église du sauveur et la silhouette de la cathédrale Notre-Dame de Kazan. (4)

      A la gare d'Irkoutsk, le 11 janvier 1920 (TC 00:10:49), dans un épais brouillard et par une température de quarante degrés au-dessous de zéro, le train tchèque "Orlik" part pour Vladivostok, emportant un régiment tchèque rapatrié. Décoré de guirlandes de feuillages figées par le gel, de scènes peintes sur les wagons et d’armoiries, il s’agit de l’ancien train "Lénine", pris aux Bolcheviks et rebaptisé. Au bord du fleuve, un homme se tient à l’extrémité du pont détruit près de l’Angara charriant des glaçons dans un fort courant. Un train blindé traverse la gare. Un âne tirant un traîneau passe devant un autre train blindé. Une sentinelle russe pose devant la caméra habillée d'un lourd manteau de fourrure. (5)

      Sur un autre point d'arrêt du transsibérien, des wagons sont en attente (TC : 00:15:39), chargés d'un matériel entassé à la hâte (canons, chariots, caisses etc.) sous la surveillance d’une sentinelle en pelisse fourrée. Vue d’un groupe d'isbas aux cheminées fumantes sous la neige.

      Notes :
      (1) Compte rendu de tournage n° 2211 de Marcel Rebière les 25-26/10/1919.
      (2) Compte rendu de tournage n° 2212 de Marcel Rebière le 05/01/2020.
      (3) Voir reportage photographique SPA 33 DS à Barnaoul
      (4) Compte rendu de tournage n° 2213 de Marcel Rebière le 10/01/1920.
      (5) Compte rendu de tournage n° 2215 de Marcel Rebière le 11/01/1920. Orlik est le nom du peintre qui a décoré les wagons du train pris à l’ennemi. Cette ornementation typique a été photographiée par Georges Montandon, médecin de la croix rouge en tournée d'inspection en 1919. Des photos prises par le chef d’escadron JB de La Chaise, membre de la mission française en Sibérie, figurent également dans un album conservé aux archives départementales de l’Hérault.
      > Voir plus

    / Générique du film

    Plus d’information
    Genre Non
    Lieu(x) Sibérie - Vladivostok - Irkoutsk -
    Personnes représentées Koltchak, Alexandre Vassilievitch - Lavergne, Alphonse - Gajda (Gaïda), Radola

    / Informations

    Plus d’information
    Référence 14.18 A 1234
    Durée 00:16:43
    Date de début 25/10/1919
    Date de fin 11/01/1920
    Format d'origine 35 mm
    Couleur Noir et blanc
    Typologie Rushes
    Origine SCA/SPCA Section cinématographique de l'armée
    Domaine public Non