Les chiens sanitaires, sauveteurs de la Grande Guerre

  • Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. [légende d'origine]
    • Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1917-12-16
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Moreau Albert
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 240 M 4687
    • Accéder à la notice
    Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. [légende d'origine]
  • Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. Chien flairant un blessé. [légende d'origine]
    • Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. Chien flairant un blessé. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1917-12-16
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Moreau Albert
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 240 M 4688
    • Accéder à la notice
    Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. Chien flairant un blessé. [légende d'origine]
  • Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. Les chiens sanitaires dans les tranchées. [légende d'origine]
    • Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. Les chiens sanitaires dans les tranchées. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1917-12-16
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Moreau Albert
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 240 M 4689
    • Accéder à la notice
    Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. Les chiens sanitaires dans les tranchées. [légende d'origine]
  • La Renarde, Marne. Pansement d'un chien sanitaire blessé. [Légende d'origine]
    • La Renarde, Marne. Pansement d'un chien sanitaire blessé. [Légende d'origine]
    • Date de fin : 1915-11-30
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 18 T 669
    • Accéder à la notice
    La Renarde, Marne. Pansement d'un chien sanitaire blessé. [Légende d'origine]
  • La Renarde (Marne). Dépôt sanitaire. Un chien sanitaire blessé est pansé. [légende d'origine]
    • La Renarde (Marne). Dépôt sanitaire. Un chien sanitaire blessé est pansé. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1915-11-30
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 18 T 610
    • Accéder à la notice
    La Renarde (Marne). Dépôt sanitaire. Un chien sanitaire blessé est pansé. [légende d'origine]
  • La Renarde (Marne). Le lavage des chiens sanitaires. [légende d'origine]
    • La Renarde (Marne). Le lavage des chiens sanitaires. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1915-11-30
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 18 T 611
    • Accéder à la notice
    La Renarde (Marne). Le lavage des chiens sanitaires. [légende d'origine]
  • Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. [légende d'origine]
    • Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1917-12-16
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Moreau Albert
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 240 M 4686
    • Accéder à la notice
    Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. [légende d'origine]
  • Roye près de Lure, Haute-Saône, chenil de la 7e armée. Le chien sanitaire amène son maître auprès du blessé qu'il a découvert. [légende d'origine]
    • Roye près de Lure, Haute-Saône, chenil de la 7e armée. Le chien sanitaire amène son maître auprès du blessé qu'il a découvert. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1918-01-02
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Alaux Gustave Louis Michel
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 24 IS 969
    • Accéder à la notice
    Roye près de Lure, Haute-Saône, chenil de la 7e armée. Le chien sanitaire amène son maître auprès du blessé qu'il a découvert. [légende d'origine]
  • Roye près de Lure, Haute-Saône, chenil de la 7e armée. Le chien sanitaire découvre un blessé. [légende d'origine]
    • Roye près de Lure, Haute-Saône, chenil de la 7e armée. Le chien sanitaire découvre un blessé. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1918-01-02
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Alaux Gustave Louis Michel
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 24 IS 968
    • Accéder à la notice
    Roye près de Lure, Haute-Saône, chenil de la 7e armée. Le chien sanitaire découvre un blessé. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires - préparatifs de départ. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires - préparatifs de départ. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 101
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires - préparatifs de départ. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires - préparatifs de départ. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires - préparatifs de départ. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 103
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires - préparatifs de départ. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires - le départ. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires - le départ. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 105
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires - le départ. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires. Le chien sur la route. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires. Le chien sur la route. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 106
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires. Le chien sur la route. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Un lot de chien pour l'armée. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Un lot de chien pour l'armée. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 79
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Un lot de chien pour l'armée. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Une partie des chenils. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Une partie des chenils. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 80
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Une partie des chenils. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Exercices des chiens sanitaires, le chien ayant trouvé le blessé, lui prenant son casque qu'il anème aux brancardiers. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Exercices des chiens sanitaires, le chien ayant trouvé le blessé, lui prenant son casque qu'il anème aux brancardiers. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 81
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Exercices des chiens sanitaires, le chien ayant trouvé le blessé, lui prenant son casque qu'il anème aux brancardiers. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chien de liaison traversant une nape de gaz. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chien de liaison traversant une nape de gaz. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 82
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chien de liaison traversant une nape de gaz. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien de liaison après avoir traversé les gaz. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien de liaison après avoir traversé les gaz. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 83
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien de liaison après avoir traversé les gaz. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien de tranchée au poste d'écoute. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien de tranchée au poste d'écoute. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 84
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien de tranchée au poste d'écoute. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le brancardier attache son chien et celui-ci le conduit près du blessé. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le brancardier attache son chien et celui-ci le conduit près du blessé. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 85
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le brancardier attache son chien et celui-ci le conduit près du blessé. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. M. Lepel Boutet, président fondateur de la société des chiens sanitaires et de guerre, avec le chien champion "Rolph". [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. M. Lepel Boutet, président fondateur de la société des chiens sanitaires et de guerre, avec le chien champion "Rolph". [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 86
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. M. Lepel Boutet, président fondateur de la société des chiens sanitaires et de guerre, avec le chien champion "Rolph". [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf" et son dresseur. Le chien sautant une palissade de 3 mètres. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf" et son dresseur. Le chien sautant une palissade de 3 mètres. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 87
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf" et son dresseur. Le chien sautant une palissade de 3 mètres. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le brancardier lance le chien dans l'endroit à reconnaître. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le brancardier lance le chien dans l'endroit à reconnaître. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 88
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le brancardier lance le chien dans l'endroit à reconnaître. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien de liaison apportant un pli. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien de liaison apportant un pli. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 89
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien de liaison apportant un pli. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Vue d'ensemble des chenils. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Vue d'ensemble des chenils. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 90
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Vue d'ensemble des chenils. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf". [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf". [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 91
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf". [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf" avec son masque. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf" avec son masque. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 92
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf" avec son masque. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien prenant son bain. [légende d'origine]
    • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien prenant son bain. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 94
    • Accéder à la notice
    Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien prenant son bain. [légende d'origine]
  • Juvisy-sur-Orge, chiens sanitaires. Aménagement provisoire pour la durée de la guerre d'un chenil. [légende d'origine]
    • Juvisy-sur-Orge, chiens sanitaires. Aménagement provisoire pour la durée de la guerre d'un chenil. [légende d'origine]
    • Date de fin : 1916-12-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
    • Origine : SPA/SPCA
    • Référence : SPA 7 IS 97
    • Accéder à la notice
    Juvisy-sur-Orge, chiens sanitaires. Aménagement provisoire pour la durée de la guerre d'un chenil. [légende d'origine]
Attention, cette image peut heurter la sensibilité du public
Juvisy-sur-Orge, chiens sanitaires. Aménagement provisoire pour la durée de la guerre d'un chenil. [légende d'origine]
Attention, cette image peut heurter la sensibilité du public
Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. Chien flairant un blessé. [légende d'origine]

 

Fidèles, intelligents et doués d’un odorat exceptionnel, les chiens représentent un formidable potentiel pour les armées au début du XXe siècle. Employés pendant la Première Guerre mondiale comme chiens sanitaires, les « poilus » à quatre pattes ont grandement contribué à retrouver les blessés français sur les champs de bataille, sauvant ainsi de nombreux soldats.


Des « poilus » pas comme les autres


Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires - préparatifs de départ. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Chiens sanitaires - préparatifs de départ. [légende d'origine]
  • Date de fin : 1916-12-27
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
  • Origine : SPA/SPCA
  • Référence : SPA 7 IS 101
  • Accéder à la notice
A Maison-Laffitte, dans le département des Yvelines, la Société nationale des chiens sanitaires et de guerre, fondée par André Lepel-Cointet et le capitaine ...

Comment sauver le maximum de blessés sur le champ de bataille ? La question devient de plus en plus pressante à la fin du XIXe siècle tandis que les conflits, dont l’intensité est amplifiée par l’industrialisation et la mécanisation rutilantes, font de plus en plus de victimes. Les brancardiers ont bien souvent du mal à trouver les blessés. Ces derniers, qui ne peuvent pas toujours appeler à l’aide, sont généralement éparpillés sur plusieurs kilomètres, tapis dans l’obscurité, parfois même enfouis sous terre afin de ne pas être repérés par l’ennemi. Autant de difficultés qui ne facilitent pas la tâche des secours et qui expliquent en partie le nombre considérable de soldats portés disparus.


Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le brancardier lance le chien dans l'endroit à reconnaître. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le brancardier lance le chien dans l'endroit à reconnaître. [légende d'origine]
  • Date de fin : 1916-12-27
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
  • Origine : SPA/SPCA
  • Référence : SPA 7 IS 88
  • Accéder à la notice
A Maison-Laffitte, dans le département des Yvelines, la Société nationale des chiens sanitaires et de guerre, fondée par André Lepel-Cointet et le capitaine ...

Pour éviter de passer à côté de blessés qui pourraient être secourus, l’armée allemande a l’idée de dresser des chiens sanitaires. Pourvus d’un odorat exceptionnel, ceux-ci peuvent facilement repérer les hommes sur le champ de bataille et permettre ainsi aux brancardiers de les secourir, y compris la nuit. Comme souvent en cette fin de siècle, l’Allemagne prend une avance considérable par rapport à ses concurrents et commence à former de nombreux chiens aux missions sanitaires. En 1913, l’armée allemande possède déjà 2 000 sauveteurs canins, alors que l’armée française commence tout juste à s’intéresser à cette nouvelle opportunité.


En France, le capitaine Tolet fait partie des premiers à prendre conscience du formidable intérêt que représentent les chiens sanitaires. Commencés en 1895, ses efforts attirent l’attention d’Alfred Lepel-Cointet, qui fonde avec lui la Société d'étude pour le dressage des chiens sanitaires, qui devient en 1908 la Société nationale du chien sanitaire. À force de démonstrations et de conférences, la Société réussit à convaincre l’opinion publique du rôle primordial que peuvent jouer les chiens sanitaires en temps de guerre, emportant même l’adhésion du Service de santé de l’armée. Le premier chenil militaire français voit le jour en 1911 à Avon-Fontainebleau. Deux ans plus tard, les chiens sanitaires défilent pour la première fois sur les Champs-Élysées à l’occasion du 14 Juillet.


Des bergers… mais surtout pas allemands !

Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf" et son dresseur. Le chien sautant une palissade de 3 mètres. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf" et son dresseur. Le chien sautant une palissade de 3 mètres. [légende d'origine]
  • Date de fin : 1916-12-27
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
  • Origine : SPA/SPCA
  • Référence : SPA 7 IS 87
  • Accéder à la notice
A Maison-Laffitte, dans le département des Yvelines, la Société nationale des chiens sanitaires et de guerre, fondée par André Lepel-Cointet et le capitaine ...

Pour fournir à l’armée française un nombre suffisant de chiens sanitaires en vue du conflit qui se profile, les civils sont appelés à contribuer à l’effort national en dressant eux-mêmes des canidés. Le docteur H. Kresser, secrétaire de la Société nationale du chien sanitaire, donne quelques instructions lors d’une conférence en 1913 : « il faut un chien résistant, un chien qui puisse passer la nuit dehors au bivouac, recevoir la pluie et supporter le froid et se contenter de pâtées hasardeuses ; il faut un chien facile à entretenir, car le soldat en campagne n’aura pas le loisir de le passer tous les jours au peigne fin, il faut un chien qui ait un flair susceptible de recueillir à distance les émanations d’un blessé. »


Les chiens de berger sont les candidats idéaux pour remplir cette mission. Après avoir commencé à dresser des bergers allemands, qui avaient déjà montré leurs capacités outre-Rhin, l’armée française préfère se concentrer sur des chiens « français » – patriotisme oblige. Les chiens dressés sont entraînés à retrouver les blessés, à rapporter un objet leur appartenant et à prévenir les secours. Une fois le dressage sanctionné par un jury, les chiens sont inscrits sur un registre militaire afin d’être mobilisés en cas de besoin.


Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. Chien flairant un blessé. [légende d'origine]
  • Région de Suippes (Marnes). Exercices de chiens sanitaires dans les tranchées. Chien flairant un blessé. [légende d'origine]
  • Date de fin : 1917-12-16
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) : Moreau Albert
  • Origine : SPA/SPCA
  • Référence : SPA 240 M 4688
  • Accéder à la notice
Une équipe cynophile effectue un exercice de secours à des blessés dans un réseau de tranchée. Le centre de Joinville-le-Pont est le premier centre à dévelop...

Connus pour leur fidélité, les chiens se montrent appliqués à la tâche, comme le constate en 1915 l’écrivaine et journaliste Colette lors d’un reportage consacré à l’entraînement des chiens sanitaires, réalisé dans le parc de Saint-Cloud pour le magazine Le Flambeau. Elle décrit avec talent et précision ces bêtes qui « délirent de l’envie de servir », comme « pris d’un frisson sacré », ces « démons fiévreux, râlant, buvant le vent, saluant de la voix au passage un soldat dont ils reconnaissaient l’uniforme ».


Du chien sanitaire au chien de guerre

Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf" avec son masque. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien "Rolf" avec son masque. [légende d'origine]
  • Date de fin : 1916-12-27
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
  • Origine : SPA/SPCA
  • Référence : SPA 7 IS 92
  • Accéder à la notice
A Maison-Laffitte, dans le département des Yvelines, la Société nationale des chiens sanitaires et de guerre, fondée par André Lepel-Cointet et le capitaine ...

Août 1914. L’heure du combat a sonné pour près de quatre millions de Français. Les chiens sanitaires répertoriés sont eux aussi réquisitionnés par l’armée pour effectuer leur service sous les drapeaux. Équipés d’un caparaçon orné d’une croix rouge, symbole des secouristes, les chiens s’élancent à la recherche de blessés. Lorsqu’ils trouvent un soldat à terre, les loyaux serviteurs attrapent un mouchoir, un gant, un bouton ou un bout de vêtement du blessé et filent prévenir leur maître, à qui ils indiquent ensuite la position du soldat. Ils sont confrontés aux mêmes conditions de vie que les combattants et doivent porter un masque à gaz pour se protéger lors des attaques chimiques.


Malgré tous les efforts réalisés par la Société nationale du chien sanitaire, le Service de santé des armées et de nombreux particuliers, les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. Tout d’abord, le nombre de canidés enrôlés est insuffisant pour répondre aux besoins des équipes sanitaires déployées au front, ce qui oblige à dresser au plus vite de nouveaux chiens pour assister les brancardiers débordés. Le manque de formation des brancardiers, qui n’ont pas toujours les connaissances nécessaires en cynologie, n’arrange pas la situation la plupart du temps.


Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien de tranchée au poste d'écoute. [légende d'origine]
  • Maison-Lafitte, la société nationale du chien sanitaire et de guerre. Le chien de tranchée au poste d'écoute. [légende d'origine]
  • Date de fin : 1916-12-27
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) : Bressolles Paul Charles Henri
  • Origine : SPA/SPCA
  • Référence : SPA 7 IS 84
  • Accéder à la notice
A Maison-Laffitte, dans le département des Yvelines, la Société nationale des chiens sanitaires et de guerre, fondée par André Lepel-Cointet et le capitaine ...

À partir de l’automne 1914, le passage d’une guerre de mouvement à une guerre de position change la donne pour les recrues canines. Tandis que les soldats s’enterrent dans des tranchées, de nouvelles missions sont peu à peu confiées aux chiens engagés. En août 1915, le ministère de la Guerre demande que les chiens sanitaires deviennent des chiens de guerre. Les « poilus » à quatre pattes abandonnent alors leurs missions sanitaires pour devenir des soldats à part entière, guettant l’ennemi et transportant des messages. Ils s’acquitteront avec le même dévouement de leurs nouvelles tâches, en y laissant parfois leur vie.


Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur les chiens sanitaires pendant la Grande Guerre, découvrez :


<< FOCUS