Etapes vers la victoire n°2 : débarquement Sud.

Réalisateur :
Poutays, Pierre -
Référence : SCA 7
  • Imprimer la notice

Sélectionnez la vidéo complète ou bien l’extrait que vous désirez, grâce aux poignées situées dans le player

Liste des extraits

Durée totale
00'00'00
  • {{from_format}} - {{to_format}}
    Durée: {{duration_format}}
  • / Description

    • Titre

      Etapes vers la victoire n°2 : débarquement Sud.
    • Description

      Au début du mois d'août 1944, préparant le débarquement de Provence, les troupes françaises ainsi que les matériels embarquent dans les ports méditerranéens d'Afrique du Nord, d'Italie et de Corse. Après les bombardements des positions allemandes par l'aviation, les premières unités d'infanterie - les commandos d'Afrique - débarquent sur les côtes varoises le 15 août et neutralisent une position fortifiée allemande, faisant quelques prisonniers (1). Dans un second temps, débarquent le gros des troupes et les matériels, notamment les chars Sherman.
      La tête de pont établie, la progression alliée se dirige vers Toulon à travers le massif des Maures : à l'issue de la prise d'un fort, des soldats allemands sont faits prisonniers et interrogés.
      A Marseille, l'ennemi se rend après des combats acharnés, plus particulièrement autour de la basilique Notre-Dame-de-la-Garde et du Château d'If ; les soldats allemands déposent les armes. Dans la ville libérée, un grand défilé des tirailleurs, nouba en tête, de goumiers et de blindés (half-tracks, chars Sherman et TD M10) est organisé en présence d'André Diethelm, commissaire à la Guerre, et des généraux de Lattre de Tassigny et de Monsabert. Puis, sur le parvis de Notre-Dame-de-la-Garde, un Te Deum est célébré devant, entre autres, les généraux de Monsabert, Guillaume et Besançon.
      Parallèlement, le général de Gaulle, accompagné de Louis Jacquinot, commissaire à la Marine, et de l'amiral Lemonnier, passe en revue des bâtiments en rade de Toulon.

      Présence de tirailleurs sénégalais de la 9e division d'infanterie coloniales (DIC) sur une plage (TC 00:06:07).
      Présence du photographe du service cinématographique de l'armée (SCA), Jacques Belin (TC 00:05:39/TC 00:07:13, à gauche de l'image).

      (1) Les images de débarquement sont en réalité tournées fin 1943 ou début 1944 à Arzew en Algérie, où se trouve un centre d'entraînement où les troupes françaises s'exercent au débarquement, cf. les rushes référencés ACT 164. Les images de l'attaque d'un blockhaus correspondent en fait à une reconstitution datée de janvier 1945, dont les rushes portent les références ACT 268, ACT 269, ACT 270 et ACT 271.

      Note :
      Dans son ouvrage "Les écrans de l'ombre" (CNRS Editions), Sylvie Lindeperg indique que "Débarquement Sud" est réalisé par Pierre Poutays.
      > Voir plus

    / Générique du film

    Plus d’information
    Réalisateur Poutays, Pierre -
    Genre Film historique
    Lieu(x) Bouches-du-Rhône - Italie - Marseille - Méditerranée - Provence-Alpes-Côte d'Azur - Toulon - Var -
    Personnes représentées Gaulle, Charles de - Monsabert, Joseph de - Lattre de Tassigny, Jean-Marie Gabriel de - Guillaume, Augustin - Diethelm, André - Astier de la Vigerie, Emmanuel d' - Jacquinot, Louis - Carpentier, Marcel - Lemonnier, André Georges - Besançon, Fernand

    / Informations

    Plus d’information
    Référence SCA 7
    Durée 00:16:27
    Date de réalisation 01/01/1945
    Format d'origine 35 mm
    Couleur Noir et blanc
    Typologie Produit monté
    Origine SCA
    Domaine public Non