Etat des lieux du front d'Argonne au lendemain de l'attaque allemande du 13 juillet 1915.

  • Imprimer la notice

/ Description

  • Titre

    Etat des lieux du front d'Argonne au lendemain de l'attaque allemande du 13 juillet 1915.
  • Description

    Réalisé en Argonne, ce reportage témoigne des conditions de vie des soldats français et des troupes coloniales engagés sur le front. Depuis la mi-juin 1915, les troupes allemandes, commandées par le Konprinz, tentent de percer les lignes françaises. Débutant le 13 juillet 1915, ce reportage rend compte des destructions civiles et militaires provoquées par l'offensive allemande menée dans la région de Vienne-le-Château.

    Le reportage contient divers clichés de villages en ruines et de la forêt d'Argonne entièrement dévastée par les bombardements. L'opérateur fixe les ruines des localités de Sommeilles, Vienne-la-Ville (photographiée pendant son incendie), Saint-Thomas, Vienne-le-Château, La Neuville-au-Pont, Moiremont, La Harazée et Le Claon. Ces villages et hameaux offrent le spectacle d'habitations et d'églises en ruines. Certaines statues, représentant la Vierge, font l’objet de clichés. Des civils (femme âgée et enfant, civils allant creuser des tranchées) sont photographiés.

    Se poursuivant dans les campements de l'armée française, le reportage présente diverses scènes de la vie quotidienne des hommes du 94e régiment d’infanterie (94e RI), du 16e bataillon de chasseurs à pied (16e BCP, décoré par le général Duchêne le 14 juillet à La Harazée pour avoir tenu les lignes le 30 juin 1915, lors de l'offensive allemande), et des troupes coloniales marocaines bivouaquant dans le secteur de la Neuville-au-Pont. Ces dernières tentent de soigner leurs chevaux blessés pendant la bataille, alors rassemblés au camp de la Araja (entre La Nouville-au-Pont et Berzieux). Les généraux Duchêne et Humbert sont photographiés dans leur état-major de Sainte-Menehould.

    Comprenant des scènes de toilettes corporelles, de repas pris à la cuisine roulante, de soldats écrivant à leur proche, de travaux de renforcement des tranchées (par l'ajout de plaque de blindage), de réparation de voies par le Génie, ce reportage reflète de manière complète la vie du soldat en campagne retranché dans les forêts d'Argonne.

    La mise en batterie de nombreuses pièces d'artillerie (220mm, 155mm, 75mm, etc.) et leur approvisionnement en munitions sont également photographiés ainsi que la manœuvre d'un ballon d'observation. Parcourant les tranchées de l'Argonne, le reporter photographie les postes d'observation abandonnés.

    Note : certaines images sont isolites, telles que le cadavre d'un cheval dans un arbre, l'arrestation d'un espion par les soldats français (photo absente, réf. C 597), le contrôle de réfugiés, l'embauche de civils pour effectuer les travaux de fortification, mais surtout de l'évacuation des blessés et de l'enterrement des morts (au lieu-dit de la Renarde).

    Note : Diverses images sont isolites, telles que le cadavre d'un cheval dans un arbre, l'arrestation d'un espion par les soldats français (photo absente, réf. C 597), le contrôle de réfugiés, l'embauche de civils pour effectuer les travaux de fortification, mais surtout de l'évacuation des blessés et de l'enterrement des morts (au lieu-dit de la Renarde).
    > Voir plus

/ Informations techniques

Plus d’information
Nombre de clichés 325
Procédé original Négatif
Support d'origine Plaque de verre
Couleur Noir et blanc

/ Propriétés

Plus d’information
Référence SPA 4 C
Date de début 01/07/1915
Date de fin 31/07/1915
Photographe(s) Ernest Pierre Henri Miguel Machard -
Date 16/07/1915
Lieu(x) Beaumanoir - Champagne-Ardenne - Cote T - Etang de la Houyette - La Fontaine Ferdinand - La Harazée - Neuville-au-Pont (La) - Lachalade - Claon (Le) - Le Ronchamp - Bois des Hauts Bâtis - Marne - Moiremont - Ravin de Marie-Thérèse - Saint-Hubert - Saint-Thomas-en-Argonne - Sainte-Menehould - Sommeilles - Vienne-la-Ville -
Personnes représentées Duchêne, Denis-Auguste - Humbert, Georges-Louis