Fêtes de l'armistice à Paris le 11 novembre 1918.

Réalisateur :
SCA-SPCA -
Référence : 14.18 A 1265
  • Imprimer la notice

/ Description

  • Titre

    Fêtes de l'armistice à Paris le 11 novembre 1918.
  • Description

    1re bobine :
    Paris fête l'armistice signé le 11 novembre 1918 : c'est l'occasion de manifestations patriotiques qui rassemblent les militaires et les civils. La foule occupe les rues et acclame les soldats français et alliés.

    Plus précisément :
    Un camion chargé de soldats britanniques passe dans une rue. Place des Pyramides : statue de Jeanne d'Arc, drapeaux alliés aux fenêtres, promeneurs. Place de la Concorde puis sur les grands boulevards passent des camions, des automobiles chargées de civils et de soldats manifestant leur joie, ainsi que des promeneurs, dont des enfants qui portent des drapeaux. La foule se fait de plus dense et les drapeaux plus nombreux. Des cortèges se forment. Il en est de même place et avenue de l'Opéra. Puis on revient sur les grands boulevards, où se masse toujours la foule, où les voitures, un autobus et des camions se fraient des passages. Des civils et des militaires posent pour la caméra. Des enfants sont à califourchon sur un canon allemand exposé place de la Concorde. Des soldats répandent de la terre d'Alsace sur le sol de Paris. Toujours place de la Concorde, un bataillon de chasseurs alpins rend les honneurs, puis la caméra fixe le drapeau des chasseurs et sa Garde. La façade d'un hôtel de la place est pavoisée aux couleurs américaines, la foule se tient aux balcons et sur la place, ainsi que devant les grilles de l'ambassade américaine. Un cortège filmé en plongée passe sur les Champs-Elysées, tandis que les troupes rendent les honneurs. Sur la place de l'Etoile, des Gardes républicains précèdent le cortège. Celui-ci s'engage sur les Champs-Elysées sous les ovations de la foule. Puis il s'éloigne, débouche sur la place de la Concorde et se dirige vers le Palais Bourbon.

    2e bobine :
    L'animation se poursuit : voitures, camions, foule envahissent les rues de Paris. Les plans sur la foule, la circulation des camions et des voitures alternent avec ceux du cortège officiel tandis que la caméra nous promène dans les rues pavoisées de Paris avoisinant la place de l'Etoile.

    Plus précisément :
    Une voiture américaine pavoisée passe au milieu de la foule. Un travelling vers l'arrière nous mène avenue de Paris à travers le monde, un tramway suit la caméra. La circulation est importante et la foule manifeste sa joie, certains posent pour la caméra. Un cortège avance sur les grands boulevards tandis que la foule est filmée en plongée sur la place de l'Opéra. Des camions militaires surchargés de civils et de militaires puis un autobus passent à travers la foule qui applaudit. On aperçoit le cortège en mouvement avant de suivre à nouveau la foule dans la rue, sur la place de la Concorde puis sur une petite place. De nombreux militaires dont des blessés passent devant la caméra. Un cortège de voitures passe sur les grands boulevards tandis que la foule se tient sur les trottoirs. La circulation s'intensifie dans d'autres rues. On est maintenant place de l'Opéra : la foule pose sur les marches de l'opéra et au balcon de l'immeuble l'Echo de Paris. La caméra filme une affiche pour l'emprunt de la Défense nationale.
    Dans le respect des articles de l'armistice exigeant la livraison du matériel de guerre allemand, des délégués allemands (civils et officier) sont reçus par des soldats français tandis qu'ils descendent de voiture. Ensemble ils se dirigent vers un bâtiment de la gare de Nancy (le 14 novembre 1918). (1)


    14.18 A 1265 bis :
    Ce film comprend de nombreux plans semblables à ceux du film 14.18 A 1265 1re bobine (signalés par un *).

    Un camion chargé de soldats britanniques passe dans une rue. Place des Pyramides : statue de Jeanne d'Arc, drapeaux alliés aux fenêtres, promeneurs. Sous les arcades de la rue de Rivoli, nombreux passants. (*)
    Deux infirmières quêtent dans la rue.
    La foule est massée autour de la statue de Strasbourg couverte de fleurs et entourée de drapeaux place de la Concorde. La foule se presse sur les marches de l'Opéra. Puis on la retrouve sur les grands boulevards où passent des camions. Un cortège se forme et défile devant la caméra. Des automobiles circulent place de la Concorde et sur les grands boulevards ; passe aussi un camion tirant une remorque. (*) La foule est filmée en plongée sur une petite place, se fait plus dense et agite des drapeaux.(*) Le cortège passe place de la Madeleine. Des camions chargés de civils passent à travers la foule. Un général parle à un officier. La façade d'un hôtel près de la place des Pyramides est pavoisée aux couleurs américaines, la foule se tient sur la place. (*) Sur une grande avenue puis rue de Rivoli, le monde encore manifeste sa joie.
    Place de la Madeleine, la foule attend sous la pluie devant l'église. Un groupe d'officiers français et alliés monte les marches. Le clergé sort sur le parvis et bénit la foule.
    Un cortège filmé en plongée passe sur les Champs-Elysées, tandis que les troupes rendent les honneurs et que la foule est massée sur les trottoirs. Sur la place de l'Etoile, des Gardes républicains précèdent le cortège. Celui-ci s'engage sur les Champs-Elysées sous les ovations de la foule. Puis il s'éloigne, débouche sur la place de la Concorde et se dirige vers le Palais Bourbon. (*)

    Note : (1) Images reprises dans le film "Les annales de la guerre n°87", référence 14.18 A 87.
    > Voir plus

/ Générique du film

Plus d’information
Réalisateur SCA-SPCA -
Genre Non
Lieu(x) Champs-Elysées - Paris - Place de l'Etoile - Place de l'Opéra - Place de la Concorde - Place de la Madeleine -

/ Informations

Plus d’information
Référence 14.18 A 1265
Durée 00:19:10
Date de réalisation 30/11/1918
Format d'origine 35 mm
Couleur Noir et blanc
Typologie Rushes
Origine SCA/SPCA Section cinématographique de l'armée