reportage

La France dévastée commence à revivre.

Photographe(s) : Viguier, Louis


La France dévastée commence à revivre.
Ostheim, petit village d'Alsace complètement dévasté commence à revivre, car le mot des alsaciens est "la maison détruite mais vive la France quand-meme."
De nombreux habitants sont venus pour reconstruire sur leurs ruines, car ils veulent etre là pour recevoir leurs prisonniers et déportés.
R1: des prisonniers travaillent au déblaiement des ruines
R3: malgrès le désastre, une bonne vielle reprends le travail en souriant
R5-6: en compagnie de papa, deux enfants cherchent à retrouver quelques souvenirs de famille.
R11: une chapelle à été provisoirement installée à l'école.
R15: un petit habitant de 12 ans vends des journaux.
R16-19: charpentiers et maçons des villages voisins commencent à construire.
R20: restes des églises, plaque des combattants morts en 14-18
R23: Dans l'église, seul le christ est resté accroché.

Informations techniques

Nombre de clichés 24

Propriétés

Référence TERRE 10507
Date de début 15/05/1945
Date de fin 30/05/1945
Date de prise de vue 23/05/1945
Photographe(s) Viguier, Louis -
Date 22/05/1945
Lieu(x) Alsace - France - Haut-Rhin - Ostheim -

Mots clés

Cliquer sur un mot-clé pour lancer la recherche associée