[Soupir, Corbie et Chavonne en ruines. Char Elfriede à Saleux. LVG et Zeppelin abattus. Pose de rails à Vailly-sur-Aisne. Aviation à Chaudun.]

Référence : 14.18 A 136
  • Imprimer la notice

Sélectionnez la vidéo complète ou bien l’extrait que vous désirez, grâce aux poignées situées dans le player

Liste des extraits

Durée totale
00'00'00
  • {{from_format}} - {{to_format}}
    Durée: {{duration_format}}
  • / Description

    • Titre

      [Soupir, Corbie et Chavonne en ruines. Char Elfriede à Saleux. LVG et Zeppelin abattus. Pose de rails à Vailly-sur-Aisne. Aviation à Chaudun.]
    • Description

      Descriptif détaillé du film:

      Carton : "Le village en état de défense".
      Le village de Soupir (Aisne) en ruine est parsemé de réseaux de barbelés et de chevaux de frise. Les obstacles encombrent les cours de ferme et les jardins des habitations. Un soldat passe au milieu des champs de barbelés et des débris (1).

      Carton : "La route de Soupir et l'entrée du parc".
      La route longeant le château de Soupir est bordée d'une petite tranchée (plan panoramique) Les grilles situées à l'entrée du château sont camouflées à l'aide de claies et de canisses, pour dissimuler l'activité militaire à l’intérieur du parc (1).

      A Saleux, près d'Amiens, le 25avril 1918 (TC 00:02:57), des soldats français et écossais posent de manière joyeuse et fraternelle devant un char allemand capturé. Ce Stürmpanzerwagen A7V, baptisé Elfriede, porte de nombreux graffitis sur ses parois (2)

      Dans les ruines de Corbie, dans la Somme, le 25 mai 1918 (TC 00:04:01 à 00:06:19, images de mauvaise qualité), des soldats français, britanniques et australiens ou néo-zélandais cohabitent près d'un pont métallique. Un plan panoramique montre la ville en ruines et une usine textile en briques bombardée bordée par un cours d’eau. Un autre panoramique à 360 degrés montre les commerces bordant une place, soufflés par les bombardements, et le château avec ses clochetons, au fond de la place. Vue extérieure et intérieure de l’abbatiale Saint-Pierre endommagée (2).

      Un avion de combat bombardement allemand LVG tombe en flammes, abattu par un chasseur français. L'appareil tombe vers l'horizon (un toit cachant sa chute finale). Le bombardier LVG est filmé ensuite au sol. Les pilotes blessés gisent à côtés de leur appareil. Ils sont emmenés par les équipes d'infirmiers militaires et d'infirmières de la Croix-Rouge pour être soignés. Des soldats français et quelques officiers américains découvrent l'épave de l'appareil. Le pilote qui vient d'abattre l'appareil pose devant la caméra (portrait du pilote souriant, le lieutenant Bayle de l'escadrille C 18).

      A Chenevières, Meurthe-et-Moselle, le 20 octobre 1917, la carcasse fumante d'un Zeppelin est filmée en pleine campagne. Des soldats examinent l'épave du Zeppelin où l'armature en métal est entièrement tordue. Des soldats tentent d'extraire une hélice du Zeppelin. Le cadavre calciné d'un pilote allemand gît dans les débris de l'appareil (3).

      A Chavonne, le 20 mai 1917, plan panoramique d’ensemble du village détruit, filmé depuis une hauteur (TC 00:10:59 à 00:11:27) ; des abris sont aménagés dans les ruines. Une passerelle métallique remplace un pont sur l’Aisne détruit. Aux environs de Vailly-sur-Aisne, le 24 mai 1917 (TC 00:12:00 à 00:12:54), des soldats du Génie construisent une voie ferrée de 0,60 pour Decauville : empierrement, pose des traverses, arrivée d’un wagon chargé de rails, déchargement et pose (4).

      Sur le terrain d'aviation de Chaudun, fin mai 1917, des avions de combat Nieuport 17 sont parqués. Le général Maistre (6e Armée) les passe en revue puis rend visite à un groupe de pilotes rassemblés devant un hangar. Il les félicite. Des SPAD VII sont alignés sur le terrain. L'un des pilotes, peut-être le lieutenant Nungesser, pose devant son SPAD VII. Un SPAD VII décolle. Sur la carlingue se distingue l'insigne de l'escadrille 65 : une chimère noire et une bande oblique à l'arrière. (5)

      Notes :
      (1) Peut-être le compte rendu de tournage n° 197, de Morrin et Eywinger, mais un doute subsiste car la grille visible ici est d’un modèle différent de celle qui figure sur les photographies (SPA 16 BO 786) ; de plus la scène se passe en hiver.
      (2) Compte rendu de tournage n° 1393, d’Albert Samama-Chikli. Voir aussi le reportage photographique SPA 74 L.
      (3) Compte rendu de tournage n° 899 de Charles Lemoine. Mêmes images dans 14.18 B 529. Voir reportage SPA 5 CL, également de Lemoine. Images d'autres zeppelins abattus la même nuit dans 14.18 A 141, B 707, B 349.
      (4) Compte rendu de tournage n° 273 d’Eywinger. Voir le rush complet sur la référence 14.18 B 444. Voir également le reportage photographique SPA 16 BO.
      (5) Compte rendu de tournage n° 274 d’Eywinger. Voir reportage photographique SPA 76 S d’Emmanuel Mas.
      > Voir plus

    / Générique du film

    Plus d’information
    Genre Non
    Lieu(x) Aisne - Chaudun - Corbie - Picardie - Somme - Soupir - Vailly-sur-Aisne -
    Personnes représentées Maistre, Paul André Marie

    / Informations

    Plus d’information
    Référence 14.18 A 136
    Durée 00:15:11
    Date de réalisation 31/12/1918
    Date de début 01/01/1917
    Date de fin 25/05/1918
    Support d'origine Nitrate
    Couleur Noir et blanc
    Typologie Produit monté
    Origine SCA/SPCA Section cinématographique de l'armée
    Domaine public Non