[Soldats noirs américains du 369e RIUS / ALVF en action / Les conséquences des bombardements sur Châlons-sur-Marne.]

Référence : 14.18 B 280
  • Imprimer la notice

/ Description

  • Titre

    [Soldats noirs américains du 369e RIUS / ALVF en action / Les conséquences des bombardements sur Châlons-sur-Marne.]
  • Description

    Ce film montre la vie de troupes noires américaines dans les tranchées de Champagne en juillet 1918, une batterie d'ALVF en action, et les conséquences de bombardement à Châlons-sur-Marne. Description :

    Les troupes noires américaines du 369e régiment d'infanterie américain (369e RI US) surnommé les "Harlem Hellfighters".
    En Champagne, le 18 juillet 1918, le colonel du 369e RI US et des officiers noirs américains s'entretiennent avec des officiers français à la sortie d'un poste de commandement souterrain. Dans un champ parsemé de cratères d'obus, des soldats noirs américains discutent autour de la cuisine installée entre quatre murs de caisses de ration. Les hommes sont de bonne humeur et plaisantent entre eux. Des soldats font leur toilette et nettoient la vaisselle dans un lavoir installé près du campement.
    Des soldats se reposent près des tranchées de première ligne creusées dans la craie ; une patrouille arrive et défile dans un boyau sinueux. Dans un recoin (C 00:02:37), des soldats américains nettoient des chargeurs de fusil mitrailleur Chauchat. Equipée de fusils Lebel, la patrouille poursuit son chemin, filmée depuis le parapet ; des guetteurs sont à leurs postes ; sur un côté (TC 00:03:29), un homme découpe du pain et mange debout dans sa gamelle. Dans un renfoncement, trois soldats noirs américains mangent leur ration. Deux hommes sont couchés sous un abri ; l’un fume une cigarette.
    Des soldats montent à l'assaut d'un réseau de barbelés, couverts dans leur élan par une équipe de mitrailleurs dotée d'un fusil-mitrailleur Chauchat Mle 1915. Près d'un poste de secours, des brancardiers noirs américains attendent les blessés en fumant ; l'un d'eux nettoie son pistolet. (1)

    A Somme-Bionne (Champagne, TC 00:06:19), le 18 juillet 1918, une batterie d'artillerie lourde sur voie ferrée(ALVF) de 240 mm modèle 1884-1917 sur affût tous azimuts Batignolles ouvre le feu. Les servants approvisionnent la pièce, pointent et tirent. Plusieurs plans sur l'ensemble de la batterie filmée sous différents angles (3 canons visibles).

    Les conséquences des bombardements aériens sur Châlons-sur-Marne (TC 00:08:37).
    L’hôtel restaurant d’Angleterre a subi des dégâts. Dans les rues Saint-Paul et Saint-Jean, on déblaie les débris tombés des immeubles bombardés ; les pompiers éteignent les dernières flammes sous les restes des immeubles détruits ; les ruines fument sur les rives du canal près du pont Putte Savatte ; des volontaires nettoient les poutres calcinées et les gravats. Panorama de la place de la mairie, avec les tours de la cathédrale en arrière-plan. Civils et militaires passent rue de la Marne et sur le pont emprunté par le tramway. (2)

    Notes :
    Compte rendu de tournage n°1584 de Fernand Baye, le 18/07/1918 ; métrage d'origine non précisé ; ce rush n'a pas de titre. Reportage photographique SPA 72 Y d'Amédée Eywinger (dégâts à Châlons).
    Il existe un décalage de dates entre le tournage du film (18 juillet) et les photographies prises à Châlons (21 juillet). Il est possible que le tournage ait duré plusieurs jours et que seule la date du début soit mentionnée dans les archives.
    (1) Le lieu précis n’est pas indiqué dans le compte rendu.
    (2) Durant les nuits du 19 au 20 et du 22 au 23 juillet 1918, plusieurs appareils allemands bombardent la ville, provoquant d'importantes destructions.
    > Voir plus

/ Générique du film

Plus d’information
Genre Non
Lieu(x) Châlons-en-Champagne - Champagne-Ardenne - Marne - Somme-Bionne -

/ Informations

Plus d’information
Référence 14.18 B 280
Durée 00:12:36
Date de début 18/07/1918
Date de fin 21/07/1918
Format d'origine 35 mm
Couleur Noir et blanc
Typologie Rushes
Origine SCA/SPCA Section cinématographique de l'armée