Sur le front de la rivière Noire.

  • Imprimer la notice

/ Description

  • Titre

    Sur le front de la rivière Noire.
  • Description

    Depuis le 10 janvier 1952, la division 304 du Viêt Minh tient les hauteurs dominant le col de Kem et les calcaires de Dong Ben, coupant la RC 6 (Route coloniale 6) et interdisant toute liaison, mettant en danger Hoa Binh et sa garnison. Le général Salan, succédant au général de Lattre en tant que commandant en chef, décide de lancer ses troupes pour reprendre les positions perdues ; l'opération est baptisée "Spéculum". Malgré un terrain difficile et fortement tenu par l'ennemi, les parachutistes du 7e BPC (Bataillon de parachutistes coloniaux) s'emparent de la cote 202, verrou du dispositif adverse et repoussent une furieuse contre-attaque, le Viêt-Minh abandonnant 119 cadavres dans son repli. Après des bombardements massifs par avions B-26, le combat s'engage contre le gros des troupes de la division 304 massée sur la RC 6. Face au Viêt-Minh qui s'accroche au terrain, il faudra six jours de lutte intense pour prendre deux pitons : le "piton 4" et le "piton de la carrière" où se distingue le 1/2 REI (1er bataillon du 2e Régiment étranger d'infanterie). La division 304, exsangue, disparaît du théâtre des opérations pour reconstituer ses rangs. La voie est ouverte pour les blindés en direction de Hoa Binh ; en trois jours, ils achèvent la reconquête de l'axe routier (opération "Mélinite"). Les combats sur la Rivière Noire et la RC 6 se soldent par un succès du CEFEO (Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient) : deux divisions du corps de bataille Viêt Minh ont souffert de terribles pertes, les rendant inopérationnelles pour de longs mois et les objectifs sont atteints.
    Bilan des pertes Viêt-Minh : 3 500 tués, 300 prisonniers et environ 7 000 blessés.
    Bilan des pertes du CEFEO : 81 tués, 54 disparus et 344 blessés.

    Se situant dans le cadre du début des opérations sur la Rivière Noire et Hoa Binh, le reportage présente les bombardements par avions B-26, destinés à rouvrir la RC 6, la population locale continuant à vaquer à ses occupations, une vue de Hoa Binh et plusieurs autres de Ao Trach, des légionnaires déjeunant, la progression d'un convoi militaire (semi-chenillé "Half-Tracks", chars M4A1 Sherman du RBCEO (Régiment blindé colonial d'Extrême-Orient), camion 6x6 "Dodge", etc.), des vues d'un poste dominant la RC 6, la vue d'une position du 3e RTM (Régiment de tirailleurs marocains), ainsi qu'un portrait de Lucien Millet, du SPI (Service Presse Information), caméra au poing devant un camion de dépannage militaire.
    Source principale de la légende : "Histoire de la guerre d'Indochine", général Yves Gras, éd. Denoël, 1992.
    > Voir plus

/ Informations techniques

Plus d’information
Nombre de clichés 41
Procédé original Négatif
Support d'origine Acétate
Couleur Noir et blanc

/ Propriétés

Plus d’information
Référence TONK 52-18
Date de début 01/02/1952
Date de fin 15/02/1952
Date de prise de vue 08/02/1952
Photographe(s) Chrisfer -
Date 08/02/1952
Lieu(x) Hoa Binh (TONK) - Indochine française - Rivière Noire - Tonkin -
Personnes représentées Millet, Lucien