Effort de l'aviation.

Référence : 14.18 A 508
  • Imprimer la notice

Sélectionnez la vidéo complète ou bien l’extrait que vous désirez, grâce aux poignées situées dans le player

Liste des extraits

Durée totale
00'00'00
  • {{from_format}} - {{to_format}}
    Durée: {{duration_format}}
  • / Description

    • Titre

      Effort de l'aviation.
    • Description

      Ce film est une compilation de rushes et de fragments de rushes sur l’aviation de chasse et de bombardement, ainsi que sur la photographie aérienne.

      Un SPAD S-VII décolle sur la piste d'un camp d'aviation.
      Un Breguet XIV atterrit sur la piste. D'autres viennent se positionner pour décoller.
      Un équipage de bombardier pose devant la caméra au cours d’un vol (TC 00 :01 :34). Les hommes portent leur combinaison et leurs lunettes de vol.
      Un SPAD S-VII atterrit sur la piste.
      Sous la tente d’un laboratoire photographique mobile, les équipes du renseignement aérien préparent le tirage sur papier de vues aériennes. Les laborantins baignent les papiers photographiques dans les bains spéciaux. Au retour d'une mission d'observation, le 24 novembre 1917, un appareil de prise de vue aérienne est récupéré et apporté au laboratoire mobile installé dans un camion spécial. Les plaques de verre sont sorties du magasin pour être développées. Sous la tente d’un poste de commandement, les tirages des prises de vues aériennes sont positionnés sur de grandes cartes d'état-major. Dans un quartier général, le service de renseignement consulte des cartes d'état-major où sont indiquées les positions du front. (1)

      Sur le terrain d'aviation de Villeneuve (Marne, TC 00:03:11), le 16 décembre 1917, les équipages de l'escadrille de bombardement n°111 (dont l’insigne est un cygne nageant) s'apprêtent à décoller sur des avions Bréguet 14. (2)

      Portraits de plusieurs As de l’aviation de bombardement : lieutenant Partridge, lieutenant Almonaud (engagé volontaire argentin), sous-lieutenant Raymond (qui a bombardé deux fois Francfort), sous-lieutenant Monnier (qui a eu le pied arraché par un éclat d’obus).

      Des mécaniciens préparent des bombes et les accrochent sous les ailes d’un Breguet 14 de l’escadrille 111. Un équipage s’habille pour le vol. L'escadrille prend les airs. Vue d’une aile d’avion au-dessus des nuages ; survol d’une mer de nuages baignée de soleil

      Vue en plan rapproché d'un SPAD 13 de l'escadrille 81 (l'insigne est un lévrier courant avec la langue sortie). Plan sur le cockpit, le rétroviseur et les deux mitrailleuses Vickers à l’avant. (2)
      Un autocanon de DCA de 75mm ouvre le feu sur un avion ennemi (TC 00:07:08). Les artilleurs règlent les fusées des obus avec le débouchoir, chargent le canon et tirent.
      Plusieurs SPAD 7 décollent sur une piste d'aviation. Ils sont rejoints par un Morane Parasol.
      L'escadrille n°124 "La Fayette" est au repos. L’insigne est une tête d'indien flanquée sur les appareils.

      Notes :
      (1) Compte-rendu de tournage n°1014 de Camille Sauvageot le 24/11/1917. Lieu non précisé.
      (2) Reportage photographique SPA 240 M en décembre 1917 à Villeneuve (Marne).
      > Voir plus

    / Générique du film

    Plus d’information
    Genre Non
    Lieu(x) France -

    / Informations

    Plus d’information
    Référence 14.18 A 508
    Durée 00:10:09
    Format d'origine 35 mm
    Couleur Noir et blanc
    Typologie Rushes
    Origine SCA/SPCA Section cinématographique de l'armée
    Domaine public Non