Le Redoutable, le premier sous-marin nucléaire français

  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • Date de fin : 2016-05-02
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : DICOD
    • Référence : 2016DICOD047_001_050
    • Accéder à la notice
    2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • Date de fin : 2016-05-02
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : DICOD
    • Référence : 2016DICOD047_001_002
    • Accéder à la notice
    2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • Date de fin : 2016-05-02
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : DICOD
    • Référence : 2016DICOD047_001_012
    • Accéder à la notice
    2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • Date de fin : 2016-05-02
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : DICOD
    • Référence : 2016DICOD047_001_017
    • Accéder à la notice
    2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • Date de fin : 2016-05-02
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : DICOD
    • Référence : 2016DICOD047_001_020
    • Accéder à la notice
    2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • Date de fin : 2016-05-02
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : DICOD
    • Référence : 2016DICOD047_001_022
    • Accéder à la notice
    2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • Date de fin : 2016-05-02
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : DICOD
    • Référence : 2016DICOD047_001_024
    • Accéder à la notice
    2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • Date de fin : 2016-05-02
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : DICOD
    • Référence : 2016DICOD047_001_027
    • Accéder à la notice
    2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • Date de fin : 2016-05-02
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : DICOD
    • Référence : 2016DICOD047_001_029
    • Accéder à la notice
    2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
    • Date de fin : 2016-05-02
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : DICOD
    • Référence : 2016DICOD047_001_035
    • Accéder à la notice
    2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
    • Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
    • Date de fin : 1969-06-25
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : ECPA
    • Référence : F 69-269 RC07
    • Accéder à la notice
    Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
  • Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
    • Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
    • Date de fin : 1969-06-25
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : ECPA
    • Référence : F 69-269 RC104
    • Accéder à la notice
    Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
  • Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
    • Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
    • Date de fin : 1969-06-25
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : ECPA
    • Référence : F 69-269 RC71
    • Accéder à la notice
    Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
  • Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
    • Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
    • Date de fin : 1969-06-25
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : ECPA
    • Référence : F 69-269 RC74
    • Accéder à la notice
    Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
  • Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
    • Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
    • Date de fin : 1969-06-25
    • Lieu(x) : Cherbourg
    • Auteur(s) :
    • Origine : ECPA
    • Référence : F 69-269 RC92
    • Accéder à la notice
    Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
Attention, cette image peut heurter la sensibilité du public
Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
Attention, cette image peut heurter la sensibilité du public
2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16

Commandé en pleine Guerre froide pour moderniser la flotte française, le Redoutable fut le premier sous-marin nucléaire dont se dota la France. ImagesDéfense vous propose de redécouvrir l’histoire de ce bâtiment de légende dont on fête en 2022 le cinquante-cinquième anniversaire du lancement.


Doter la flotte française de l’arme nucléaire


Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
  • Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
  • Date de fin : 1969-06-25
  • Lieu(x) : Cherbourg
  • Auteur(s) :
  • Origine : ECPA
  • Référence : F 69-269 RC07
  • Accéder à la notice

Mai 1945. L’armée française sort victorieuse mais terriblement affaiblie de la Seconde Guerre mondiale. Vaincue par l’Allemagne en juin 1940 après quelques semaines de combats seulement et privée de millions de soldats retenus prisonniers, elle parvint à reconstituer ses forces sous la houlette du général de Gaulle et à libérer le pays avec l’aide indispensable des Alliés. Si elle peut compter sur ses alliés, notamment les États-Unis, pour lui fournir des bâtiments au sortir de la guerre l’armée française doit néanmoins reconstituer sa force navale si elle veut conserver son rang de grande puissance militaire. La reconstruction ne suffit pas : l’heure de la modernisation a sonné.


Le largage de deux bombes atomiques sur les villes d’Hiroshima et de Nagasaki en août 1945 a précipité le monde dans une nouvelle ère, rebattant les cartes de la stratégie militaire telle qu’on la connaissait jusqu’ici. Forts de leurs capacités d’anéantissement, les États-Unis ne vont cesser de miser sur la puissance nucléaire, suivis de près par les soviétiques. Les Américains sont les premiers, en 1947, à imaginer sous forme de plans l’alliance de l’énergie nucléaire et du sous-marin. Cinq années plus tard, les soviétiques équipent l’un de leurs bâtiments de torpilles à tête nucléaire. En 1954, les États-Unis ripostent en lançant le Nautilus, qui détient à la fois le titre de premier sous-marin nucléaire d'attaque de l’Histoire et celui de premier bâtiment à propulsion nucléaire. Les Britanniques rejoignent dans la course en 1960 avec le HMS Dreadnought.


Devancée par les Américains et les soviétiques, dont la Guerre froide fait régner sur le globe la crainte d’un conflit nucléaire, la France décide à son tour de doter son armée de cette nouvelle technologie aux multiples possibilités. Si de Gaulle crée le du Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) en 1945, il faut attendre 1954 pour que l’atome commence à être utilisé dans le domaine militaire français. Persuadée de la force de dissuasion que représente cette découverte, la France lance un programme ambitieux et commande son premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE).


Un chantier titanesque pour un colosse subaquatique

2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • Date de fin : 2016-05-02
  • Lieu(x) : Cherbourg
  • Auteur(s) :
  • Origine : DICOD
  • Référence : 2016DICOD047_001_012
  • Accéder à la notice

Le chantier débute en juin 1955 à l’arsenal de Cherbourg, seul endroit pour accueillir un tel projet – l’arsenal avait été considérablement détruit pendant la Seconde Guerre mondiale mais avait pu être reconstruit grâce aux Américains. Très vite, le chantier prend des proportions titanesques, impliquant des milliers de scientifiques, techniciens et ouvriers. Ces derniers travaillent dans des conditions souvent très pénibles, exposés quotidiennement à la poussière, à d’épaisses fumées ainsi qu’à un bruit assourdissant.


Avec ses 128 mètres de long, ses 8 080 tonnes en surface et ses 8 920 tonnes en plongée, le sous-marin nucléaire bientôt connu sous le nom de Redoutable est un véritable colosse subaquatique. « Nucléaire », ce nouveau type de sous-marin l’est à double titre. D’une part parce qu’il dispose d’un système de propulsion nucléaire, bien plus efficace que les systèmes de propulsion classique, lui permettant de rester plus longtemps en profondeur. D’autre part parce qu’il est équipé de missiles avec des têtes nucléaires, ce qui lui confère une grande puissance de dissuasion.


Les équipes de l’arsenal doivent relever plusieurs défis technologiques pour mener à bien ce projet ambitieux auquel collaborent de nombreux organismes, dont le CEA, la Direction des constructions et armes navales (DCAN Indret) et la Société d'étude et de réalisation d'engins balistiques (SEREB). La conception d’une coque suffisamment épaisse et longue et d’un moteur puissant constituent les deux principales difficultés que vont devoir surmonter les ingénieurs. Afin de tester les équipements qui seront embarqués à bord du Redoutable, les constructeurs conçoivent en parallèle un sous-marin expérimental, le Gymnote. Lancé en mars 1964, trois ans avant le Redoutable, le Gymnote accueille entre autres équipements quatre tubes lance-missiles.



Lancement du sous-marin expérimental Gymnote à Cherbourg, le 17 mars 1964

Un lancement très médiatisé

Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
  • Vue aérienne sur le SNLE Le Redoutable lors de sa première sortie en mer.
  • Date de fin : 1969-06-25
  • Lieu(x) : Cherbourg
  • Auteur(s) :
  • Origine : ECPA
  • Référence : F 69-269 RC92
  • Accéder à la notice

Si la conception et la fabrication du sous-marin se sont déroulées dans la plus grande discrétion, son lancement fait l’objet au contraire d’une grande médiatisation. La France dispose enfin de son propre sous-marin nucléaire, plus de dix ans après les Américains, et a bien l’intention de le faire entendre. Jusqu’à sa mise en opération, le Redoutable sera régulièrement mis sous les projecteurs ; il fera même l’objet d’un court-métrage d’animation aux couleurs psychédéliques. Mais pas question pour autant de révéler des détails confidentiels : strictement encadrés, les journalistes conviés au lancement ont interdiction de filmer le sous-marin sous certains angles.


C’est le général de Gaulle en personne qui se charge du lancement, auquel sont conviées cinq cents personnalités issues des milieux civil et militaire. Rien n’a été laissé au hasard pour cette célébration de la puissance française, de la pompe du cortège présidentiel jusqu’au gros bouton vert servant au lancement, demande expresse de l’Élysée afin que de Gaulle, âgé de presque soixante-dix-sept ans, ne passe pas à côté.


Une immense tribune a été dressée face au Redoutable pour l’occasion. Pierre Mesmer, ministre des Armées, délivre un discours avant de céder la place au général de Gaulle qui, sans prendre la parole, appuie sur le bouton déclenchant la mise à l’eau du bâtiment. Le Redoutable glisse lentement sur sa rampe, pénétrant timidement dans l’eau froide du bassin tel un baigneur frileux, accompagné par les notes de la Marseillaise qui résonnent dans le hangar. Après avoir visité les ateliers et remis quelques médailles, de Gaulle quitte Cherbourg pour sa résidence de Colombey-les-Deux-Églises, où il passe le reste de la journée.


À peine la cérémonie est-elle effectuée que le fameux bouton vert qui a servi au lancement du Redoutable disparaît, volé par l’un des invités. Ce que le ravisseur ne sait pas, c’est que, ayant pressenti le vol, l’un des employés de l’arsenal a échangé tout de suite après le lancement le très prisé bouton touché par de Gaulle avec une copie. L’original est aujourd’hui exposé à la Cité de la Mer de Cherbourg.



Lancement du sous-marin Le Redoutable par le général de Gaulle

Une longue carrière au service de la France

2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • Date de fin : 2016-05-02
  • Lieu(x) : Cherbourg
  • Auteur(s) :
  • Origine : DICOD
  • Référence : 2016DICOD047_001_002
  • Accéder à la notice

Si le Redoutable est désormais officiellement « lancé », il va devoir attendre encore près de trois ans avant d’être mis en service. Les premiers essais des tubes lance-missiles sont réalisés à bord du sous-marin en septembre 1969, tandis que le premier missile M1 est tiré en mai 1971. Prélude à son départ en opération, le Redoutable est admis dans la Force océanique stratégique (FOST) en décembre 1971 et réalise sa première patrouille le 28 janvier de l’année suivante. C’est le début d’une longue aventure ponctuée de cinquante-et-une patrouilles, cumulant près de 3 500 journées passées en mer et plus de 80 000 heures de plongée.


2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • 2016DICOD047_Sous-marin Le Redoutable Cité de la mer-Cherbourg-02-05-16
  • Date de fin : 2016-05-02
  • Lieu(x) : Cherbourg
  • Auteur(s) :
  • Origine : DICOD
  • Référence : 2016DICOD047_001_020
  • Accéder à la notice

Tout au long de ses années de service, le Redoutable accueille en permanence à son bord 135 hommes. Deux équipages se relaient pour assurer le bon fonctionnement du bâtiment, quittant la terre ferme lors de patrouilles durant entre 55 et 75 jours. Le Redoutable offre à ses occupants un confort de vie bien plus grand que ses prédécesseurs – couchettes individuelles, possibilité de se doucher tous les jours, température ambiante raisonnable… – ainsi que tout le nécessaire pour plusieurs semaines de plongée, du bloc opératoire à la chambre froide en passant par la bibliothèque.


Retiré du service en décembre 1991, le Redoutable est condamné en juillet 1992 puis démantelé au cours des deux années suivantes. En 1996, le ministère de la Défense décide d’en faire don à la ville de Cherbourg pour sa future Cité de la mer. Celle-ci lança en juin 1999 les travaux de construction d’un bassin spécialement conçu pour accueillir l’imposant bâtiment. D’une grande complexité, l’opération de déménagement du sous-marin dans le bassin fit passer le lancement du Redoutable en 1967 pour une simple manœuvre de routine ! Le public peut admirer et visiter depuis avril 2002 ce bâtiment mythique qui, s’il n’est plus vraiment redouté aujourd’hui, n’en reste pas moins un bijou d’architecture navale.



Film d'animation mettant en scène le sous-marin Le Redoutable

Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur le Redoutable et les sous-marins français, découvrez dans notre boutique :


<< FOCUS