Leclerc, le héros incorrigible

  • Le général de brigade Philippe Leclerc, commandant la force L, fait une pause au nord du Chott el Fejaj, à l'est de Gabès, probablement après la prise de la ville.
    • Le général de brigade Philippe Leclerc, commandant la force L, fait une pause au nord du Chott el Fejaj, à l'est de Gabès, probablement après la prise de la ville.
    • Date de fin : 1943-04-12
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 39-710
    • Accéder à la notice
    Le général de brigade Philippe Leclerc, commandant la force L, fait une pause au nord du Chott el Fejaj, à l'est de Gabès, probablement après la prise de la ville.
  • Le général de brigade Philippe Leclerc de Hauteclocque, commandant la 2e division blindée (DB).
    • Le général de brigade Philippe Leclerc de Hauteclocque, commandant la 2e division blindée (DB).
    • Date de fin : 1943-10-31
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 114-2340
    • Accéder à la notice
    Le général de brigade Philippe Leclerc de Hauteclocque, commandant la 2e division blindée (DB).
  • Portrait du général de brigade Philippe Leclerc de Hauteclocque, commandant la 2e division blindée (DB), lors d'une visite d'inspection du général de corps d'armée Roger Leyer, chef d'état-major général Guerre.
    • Portrait du général de brigade Philippe Leclerc de Hauteclocque, commandant la 2e division blindée (DB), lors d'une visite d'inspection du général de corps d'armée Roger Leyer, chef d'état-major général Guerre.
    • Date de fin : 1943-10-31
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 114-2347
    • Accéder à la notice
    Portrait du général de brigade Philippe Leclerc de Hauteclocque, commandant la 2e division blindée (DB), lors d'une visite d'inspection du général de corps d'armée Roger Leyer, chef d'état-major général Guerre.
  • Le général Leclcerc, commandant la 2e DB (division blindée) au cours de la libération de Strasbourg et des environs.
    • Le général Leclcerc, commandant la 2e DB (division blindée) au cours de la libération de Strasbourg et des environs.
    • Date de fin : 1944-11-28
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 339-8146
    • Accéder à la notice
    Le général Leclcerc, commandant la 2e DB (division blindée) au cours de la libération de Strasbourg et des environs.
  • Le général Leclerc, commandant la 2e DB, et son aide de camp, le capitaine Girard sortent de l'église à Erstein (Bas-Rhin).
    • Le général Leclerc, commandant la 2e DB, et son aide de camp, le capitaine Girard sortent de l'église à Erstein (Bas-Rhin).
    • Date de fin : 1944-12-10
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 365-8712
    • Accéder à la notice
    Le général Leclerc, commandant la 2e DB, et son aide de camp, le capitaine Girard sortent de l'église à Erstein (Bas-Rhin).
  • Le général Leclerc à la sortie de l'église à Erstein, où il a assisté à l'office religieux du "Te Deum".
    • Le général Leclerc à la sortie de l'église à Erstein, où il a assisté à l'office religieux du "Te Deum".
    • Date de fin : 1944-12-10
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 365-8716
    • Accéder à la notice
    Le général Leclerc à la sortie de l'église à Erstein, où il a assisté à l'office religieux du "Te Deum".
  • Le général Leclerc visite l'exposition consacrée à l'armée française réalisée par le SCA.
    • Le général Leclerc visite l'exposition consacrée à l'armée française réalisée par le SCA.
    • Date de fin : 1944-12-15
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 370-8832
    • Accéder à la notice
    Le général Leclerc visite l'exposition consacrée à l'armée française réalisée par le SCA.
  • Le général Leclerc visite une exposition consacrée à l'armée française réalisée par le SCA.
    • Le général Leclerc visite une exposition consacrée à l'armée française réalisée par le SCA.
    • Date de fin : 1944-12-15
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 370-8834
    • Accéder à la notice
    Le général Leclerc visite une exposition consacrée à l'armée française réalisée par le SCA.
  • Le général Leclerc visite l'exposition consacrée à l'armée française réalisée par le SCA.
    • Le général Leclerc visite l'exposition consacrée à l'armée française réalisée par le SCA.
    • Date de fin : 1944-12-15
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 370-8837
    • Accéder à la notice
    Le général Leclerc visite l'exposition consacrée à l'armée française réalisée par le SCA.
  • Place Kléber à Strasbourg, lors d'une cérémonie célébrant la libération de la capitale de l'Alsace par la 2e DB (division blindée), le général Leclerc, commandant la 2e DB, suivi du colonel Rouvillois, commandant le 12e régiment de cuirassiers, passe en revue les chars du 4e escadron du 12e RCA (régiment de chasseurs d'Afrique).
    • Place Kléber à Strasbourg, lors d'une cérémonie célébrant la libération de la capitale de l'Alsace par la 2e DB (division blindée), le général Leclerc, commandant la 2e DB, suivi du colonel Rouvillois, commandant le 12e régiment de cuirassiers, passe en revue les chars du 4e escadron du 12e RCA (régiment de chasseurs d'Afrique).
    • Date de fin : 1944-11-26
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 339-8192
    • Accéder à la notice
    Place Kléber à Strasbourg, lors d'une cérémonie célébrant la libération de la capitale de l'Alsace par la 2e DB (division blindée), le général Leclerc, commandant la 2e DB, suivi du colonel Rouvillois, commandant le 12e régiment de cuirassiers, passe en revue les chars du 4e escadron du 12e RCA (régiment de chasseurs d'Afrique).
  • Strasbourg, le 26 novembre 1944, le général Leclerc passe en revue des éléments de la 2e DB (division blindée) place Kléber et salue pendant l'exécution de la Marseillaise.
    • Strasbourg, le 26 novembre 1944, le général Leclerc passe en revue des éléments de la 2e DB (division blindée) place Kléber et salue pendant l'exécution de la Marseillaise.
    • Date de fin : 1944-11-28
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 339-8185
    • Accéder à la notice
    Strasbourg, le 26 novembre 1944, le général Leclerc passe en revue des éléments de la 2e DB (division blindée) place Kléber et salue pendant l'exécution de la Marseillaise.
  • Le général Leclerc, commandant la 2e DB (division blindée), entouré d'autorités locales et de résistants dont Marcelle Cuny qui se tient à sa gauche, à Baccarat.
    • Le général Leclerc, commandant la 2e DB (division blindée), entouré d'autorités locales et de résistants dont Marcelle Cuny qui se tient à sa gauche, à Baccarat.
    • Date de fin : 1944-11-05
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 309-7316
    • Accéder à la notice
    Le général Leclerc, commandant la 2e DB (division blindée), entouré d'autorités locales et de résistants dont Marcelle Cuny qui se tient à sa gauche, à Baccarat.
  • Le général Leclerc, commandant la 2e DB (division blindée), suivi de son aide de camp, le capitaine Christian Girard, à Baccarat.
    • Le général Leclerc, commandant la 2e DB (division blindée), suivi de son aide de camp, le capitaine Christian Girard, à Baccarat.
    • Date de fin : 1944-11-05
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 309-7318
    • Accéder à la notice
    Le général Leclerc, commandant la 2e DB (division blindée), suivi de son aide de camp, le capitaine Christian Girard, à Baccarat.
  • Le général Leclerc, commandant la 2e DB (division blindée) salue le commandant Rouvillois du 12e RC et commandant le sous-groupement Rouvillois dans Baccarat.
    • Le général Leclerc, commandant la 2e DB (division blindée) salue le commandant Rouvillois du 12e RC et commandant le sous-groupement Rouvillois dans Baccarat.
    • Date de fin : 1944-11-05
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 309-7319
    • Accéder à la notice
    Le général Leclerc, commandant la 2e DB (division blindée) salue le commandant Rouvillois du 12e RC et commandant le sous-groupement Rouvillois dans Baccarat.
  • Le général Leclerc, commandant la 2e DB (division blindée) et le commandant Rouvillois du 12e RC et commandant le sous-groupement Rouvillois dans Baccarat.
    • Le général Leclerc, commandant la 2e DB (division blindée) et le commandant Rouvillois du 12e RC et commandant le sous-groupement Rouvillois dans Baccarat.
    • Date de fin : 1944-11-05
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA
    • Référence : TERRE 309-7320
    • Accéder à la notice
    Le général Leclerc, commandant la 2e DB (division blindée) et le commandant Rouvillois du 12e RC et commandant le sous-groupement Rouvillois dans Baccarat.
  • Arrivée du général Leclerc, commandant en chef en Indochine, à Saigon.
    • Arrivée du général Leclerc, commandant en chef en Indochine, à Saigon.
    • Date de fin : 1945-10-05
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TERRE 10914-R51
    • Accéder à la notice
    Arrivée du général Leclerc, commandant en chef en Indochine, à Saigon.
  • Le général américain Walker accueille le général Leclerc à son arrivée sur Utah Beach.
    • Le général américain Walker accueille le général Leclerc à son arrivée sur Utah Beach.
    • Date de fin : 1944-08-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : Services Alliés
    • Référence : TERRE 10537-G13
    • Accéder à la notice
    Le général américain Walker accueille le général Leclerc à son arrivée sur Utah Beach.
  • Arrivée du général Leclerc, commandant la 2e division blindée (DB), sur Utah Beach le 1er août 1944.
    • Arrivée du général Leclerc, commandant la 2e division blindée (DB), sur Utah Beach le 1er août 1944.
    • Date de fin : 1944-08-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : Services Alliés
    • Référence : TERRE 10537-G5
    • Accéder à la notice
    Arrivée du général Leclerc, commandant la 2e division blindée (DB), sur Utah Beach le 1er août 1944.
  • Arrivée du général Leclerc, commandant la 2e division blindée (DB), sur Utah Beach le 1er août 1944.
    • Arrivée du général Leclerc, commandant la 2e division blindée (DB), sur Utah Beach le 1er août 1944.
    • Date de fin : 1944-08-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : Services Alliés
    • Référence : TERRE 10537-L18
    • Accéder à la notice
    Arrivée du général Leclerc, commandant la 2e division blindée (DB), sur Utah Beach le 1er août 1944.
  • Le général de brigade Philippe Leclerc est décoré par un officier américain.
    • Le général de brigade Philippe Leclerc est décoré par un officier américain.
    • Date de fin : 1945-01-24
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 45-1-6013
    • Accéder à la notice
    Le général de brigade Philippe Leclerc est décoré par un officier américain.
  • Le général de brigade Leclerc salue après sa remise de décoration.
    • Le général de brigade Leclerc salue après sa remise de décoration.
    • Date de fin : 1945-01-24
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 45-1-6015
    • Accéder à la notice
    Le général de brigade Leclerc salue après sa remise de décoration.
  • Le général Philippe Leclerc est reçu par des personnalités militaires.
    • Le général Philippe Leclerc est reçu par des personnalités militaires.
    • Date de fin : 1946-10-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 46-75-8134
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc est reçu par des personnalités militaires.
  • Le général Philippe Leclerc sort de l'administration centrale du gouvernement général de l'Algérie, accompagné d'autorités militaires.
    • Le général Philippe Leclerc sort de l'administration centrale du gouvernement général de l'Algérie, accompagné d'autorités militaires.
    • Date de fin : 1946-10-27
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 46-75-8136
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc sort de l'administration centrale du gouvernement général de l'Algérie, accompagné d'autorités militaires.
  • Le général Philippe Leclerc échange un drapeau avec une autorité civile, sous le regard d'autorités civiles et militaires.
    • Le général Philippe Leclerc échange un drapeau avec une autorité civile, sous le regard d'autorités civiles et militaires.
    • Date de fin : 1946-10-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 46-75-8140
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc échange un drapeau avec une autorité civile, sous le regard d'autorités civiles et militaires.
  • Le général Philippe Leclerc s'entretient avec d'anciens combattants de la 2e division blindée (DB).
    • Le général Philippe Leclerc s'entretient avec d'anciens combattants de la 2e division blindée (DB).
    • Date de fin : 1946-10-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 46-75-8142
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc s'entretient avec d'anciens combattants de la 2e division blindée (DB).
  • Deux petites filles offrent des fleurs au général Philippe Leclerc, en visite à l'Auberge de Provence, à Alger.
    • Deux petites filles offrent des fleurs au général Philippe Leclerc, en visite à l'Auberge de Provence, à Alger.
    • Date de fin : 1946-10-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 46-75-8143
    • Accéder à la notice
    Deux petites filles offrent des fleurs au général Philippe Leclerc, en visite à l'Auberge de Provence, à Alger.
  • Photographie de groupe rassemblant le général Philippe Leclerc et d'anciens combattants de la 2e division blindée (DB), à l'occasion d'une réception donnée à l'Auberge de Provence, à Alger.
    • Photographie de groupe rassemblant le général Philippe Leclerc et d'anciens combattants de la 2e division blindée (DB), à l'occasion d'une réception donnée à l'Auberge de Provence, à Alger.
    • Date de fin : 1946-10-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 46-75-8145
    • Accéder à la notice
    Photographie de groupe rassemblant le général Philippe Leclerc et d'anciens combattants de la 2e division blindée (DB), à l'occasion d'une réception donnée à l'Auberge de Provence, à Alger.
  • Le général Philippe Leclerc boit de l'eau collectée dans un fossé, sous le regard d'autorités militaires et d'un riverain, au Fezzan.
    • Le général Philippe Leclerc boit de l'eau collectée dans un fossé, sous le regard d'autorités militaires et d'un riverain, au Fezzan.
    • Date de fin : 1947-06-12
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-50-8650
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc boit de l'eau collectée dans un fossé, sous le regard d'autorités militaires et d'un riverain, au Fezzan.
  • Le général Philippe Leclerc remet une décoration à une autorité locale, au Fezzan, à Sebha.
    • Le général Philippe Leclerc remet une décoration à une autorité locale, au Fezzan, à Sebha.
    • Date de fin : 1947-06-12
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-50-8651
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc remet une décoration à une autorité locale, au Fezzan, à Sebha.
  • Le général Philippe Leclerc dépose une gerbe sur une tombe, dans un cimetiere du Fezzan.
    • Le général Philippe Leclerc dépose une gerbe sur une tombe, dans un cimetiere du Fezzan.
    • Date de fin : 1947-06-12
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-50-8652
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc dépose une gerbe sur une tombe, dans un cimetiere du Fezzan.
  • Le général Philippe Leclerc assiste à une cérémonie militaire, sur un aérodrome.
    • Le général Philippe Leclerc assiste à une cérémonie militaire, sur un aérodrome.
    • Date de fin : 1946-10-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 46-75-8148
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc assiste à une cérémonie militaire, sur un aérodrome.
  • Le général Philippe Leclerc consulte une carte, accompagné d'une personnalité militaire, dans le désert du Fezzan.
    • Le général Philippe Leclerc consulte une carte, accompagné d'une personnalité militaire, dans le désert du Fezzan.
    • Date de fin : 1947-06-12
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-50-8657
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc consulte une carte, accompagné d'une personnalité militaire, dans le désert du Fezzan.
  • Le général Philippe Leclerc s'entretient avec une autorité locale, dans une région désertique.
    • Le général Philippe Leclerc s'entretient avec une autorité locale, dans une région désertique.
    • Date de fin : 1947-06-12
    • Lieu(x) : Inconnu
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-50-8662
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc s'entretient avec une autorité locale, dans une région désertique.
  • Photographie de profil du général Philippe Leclerc qui se désaltère, dans une région désertique.
    • Photographie de profil du général Philippe Leclerc qui se désaltère, dans une région désertique.
    • Date de fin : 1947-06-12
    • Lieu(x) : Inconnu
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-50-8666
    • Accéder à la notice
    Photographie de profil du général Philippe Leclerc qui se désaltère, dans une région désertique.
  • Le général Philippe Leclerc monte à bord de son avion.
    • Le général Philippe Leclerc monte à bord de son avion.
    • Date de fin : 1946-10-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 46-75-8161
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc monte à bord de son avion.
  • Plan en plongée de la cérémonie funéraire du général Philippe Leclerc, dans une église.
    • Plan en plongée de la cérémonie funéraire du général Philippe Leclerc, dans une église.
    • Date de fin : 1947-11-27
    • Lieu(x) : Inconnu
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-81-8968
    • Accéder à la notice
    Plan en plongée de la cérémonie funéraire du général Philippe Leclerc, dans une église.
  • Des soldats transportent le cercueil du général Philippe Leclerc dans une gare, à Alger.
    • Des soldats transportent le cercueil du général Philippe Leclerc dans une gare, à Alger.
    • Date de fin : 1947-11-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-81-8971
    • Accéder à la notice
    Des soldats transportent le cercueil du général Philippe Leclerc dans une gare, à Alger.
  • Convoi funéraire motorisé dans les rues d'Alger, accompagné d'unités de l'Armée d'Afrique montées et à pied.
    • Convoi funéraire motorisé dans les rues d'Alger, accompagné d'unités de l'Armée d'Afrique montées et à pied.
    • Date de fin : 1947-11-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-81-8974
    • Accéder à la notice
    Convoi funéraire motorisé dans les rues d'Alger, accompagné d'unités de l'Armée d'Afrique montées et à pied.
  • Des soldats transportent le cercueil du général Philippe Leclerc sur le port d'Alger.
    • Des soldats transportent le cercueil du général Philippe Leclerc sur le port d'Alger.
    • Date de fin : 1947-11-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-81-8978
    • Accéder à la notice
    Des soldats transportent le cercueil du général Philippe Leclerc sur le port d'Alger.
  • Plan d'ensemble de la cérémonie militaire donnée à l'occasion des obsèques, sur le port d'Alger, du général Philippe Leclerc et de ses compagnons, morts dans un accident d'avion.
    • Plan d'ensemble de la cérémonie militaire donnée à l'occasion des obsèques, sur le port d'Alger, du général Philippe Leclerc et de ses compagnons, morts dans un accident d'avion.
    • Date de fin : 1947-11-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-81-8981
    • Accéder à la notice
    Plan d'ensemble de la cérémonie militaire donnée à l'occasion des obsèques, sur le port d'Alger, du général Philippe Leclerc et de ses compagnons, morts dans un accident d'avion.
  • Des soldats transportent les cercueils du général Philippe Leclerc et de ses compagnons, à bord d'un croiseur, à quai, sur le port d'Alger.
    • Des soldats transportent les cercueils du général Philippe Leclerc et de ses compagnons, à bord d'un croiseur, à quai, sur le port d'Alger.
    • Date de fin : 1947-11-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-81-8988
    • Accéder à la notice
    Des soldats transportent les cercueils du général Philippe Leclerc et de ses compagnons, à bord d'un croiseur, à quai, sur le port d'Alger.
  • Des soldats transportent les cercueils du général Philippe Leclerc et de ses compagnons, à bord d'un croiseur, à quai, sur le port d'Alger.
    • Des soldats transportent les cercueils du général Philippe Leclerc et de ses compagnons, à bord d'un croiseur, à quai, sur le port d'Alger.
    • Date de fin : 1947-11-27
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-81-8989
    • Accéder à la notice
    Des soldats transportent les cercueils du général Philippe Leclerc et de ses compagnons, à bord d'un croiseur, à quai, sur le port d'Alger.
  • Visite du général Philippe Leclerc au centre Siroco de la Pérouse.
    • Visite du général Philippe Leclerc au centre Siroco de la Pérouse.
    • Date de fin : 1947-02-21
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-12-8275
    • Accéder à la notice
    Visite du général Philippe Leclerc au centre Siroco de la Pérouse.
  • Le général Philippe Leclerc s'entretient avec des autorités militaires.
    • Le général Philippe Leclerc s'entretient avec des autorités militaires.
    • Date de fin : 1947-09-18
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-70-8861
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc s'entretient avec des autorités militaires.
  • Le général Philippe Leclerc consulte une carte sur le capot d'un véhicule militaire, assisté d'autorités militaires.
    • Le général Philippe Leclerc consulte une carte sur le capot d'un véhicule militaire, assisté d'autorités militaires.
    • Date de fin : 1947-09-18
    • Lieu(x) : Alger
    • Auteur(s) :
    • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
    • Référence : ALG 47-70-8863
    • Accéder à la notice
    Le général Philippe Leclerc consulte une carte sur le capot d'un véhicule militaire, assisté d'autorités militaires.
  • Brazzaville, 11 novembre 1942. Le général Leclerc passe les troupes en revue.<br>
    • Brazzaville, 11 novembre 1942. Le général Leclerc passe les troupes en revue.
    • Date de fin : 1942-11-11
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Krull Germaine
    • Origine : Gouvernement général de l'AEF
    • Référence : 00035136
    • Accéder à la notice
    Brazzaville, 11 novembre 1942. Le général Leclerc passe les troupes en revue.
  • Cameroun, avril 1942. Le général de brigade Leclerc arrive à Douala accueilli par le colonel Ingold.
    • Cameroun, avril 1942. Le général de brigade Leclerc arrive à Douala accueilli par le colonel Ingold.
    • Date de fin : 1942-04-30
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) :
    • Origine : Service d'information du Commissariat aux colonies
    • Référence : 00035286
    • Accéder à la notice
    Cameroun, avril 1942. Le général de brigade Leclerc arrive à Douala accueilli par le colonel Ingold.
Attention, cette image peut heurter la sensibilité du public
Cameroun, avril 1942. Le général de brigade Leclerc arrive à Douala accueilli par le colonel Ingold.
Attention, cette image peut heurter la sensibilité du public
Le général de brigade Philippe Leclerc de Hauteclocque, commandant la 2e division blindée (DB).

Rebelle, incorrigible, audacieux, indiscipliné… Les adjectifs ne manquent pas pour décrire le général Leclerc, héros de la France libre qui participa à la Libération à la tête de la 2e division blindée. À l’occasion du 120e anniversaire de sa naissance, ImagesDéfense vous fait revivre le parcours hors du commun de ce général atypique qui mit son panache au service de la France, du désert libyen à l’Indochine, en passant par Strasbourg et le Maghreb.

Un jeune homme brillant mais rebelle

Cameroun, avril 1942. Le général de brigade Leclerc arrive à Douala accueilli par le colonel Ingold.
  • Cameroun, avril 1942. Le général de brigade Leclerc arrive à Douala accueilli par le colonel Ingold.
  • Date de fin : 1942-04-30
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) :
  • Origine : Service d'information du Commissariat aux colonies
  • Référence : 00035286
  • Accéder à la notice


Issu d’une famille aristocratique picarde dont l’existence est attestée depuis le XIVe siècle au moins, Philippe de Hauteclocque naît en 1902 dans la Somme. Marqué par la Première Guerre mondiale qui éclate alors qu’il entre dans l’adolescence, conflit auquel son père Adrien prend part pendant quatre ans, le jeune Philippe décide tout naturellement de faire carrière dans l’armée. Il est admis à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1922 puis à l’École d'application de la cavalerie de Saumur, dont il sort major de promotion en 1925. Il est affecté à Trêves puis au Maroc, où il participe à la guerre du Rif et découvre la civilisation arabe. Cette première expérience sera cruciale pour la suite de son parcours.


Philippe de Hauteclocque gravit peu à peu les échelons de la hiérarchie militaire. Il devient instructeur à Saint-Cyr en 1931 puis est admis à l’École de guerre, dont il sortira une fois encore major en 1939, à la veille de la guerre. On y remarque son talent et son intelligence mais également son fort caractère. Ses sautes d’humeur, qui frôlent parfois l’indiscipline, participent à former son image de rebelle qui le suivra tout au long de sa carrière.


Philippe de Hauteclocque fait partie de l'état-major de la 4e division d'infanterie quand la Seconde Guerre mondiale éclate. Lorsque son unité se retrouve encerclée à Lille fin mai, il obtient l’autorisation de s’enfuir pour ne pas tomber aux mains des Allemands et poursuivre le combat ailleurs. Il vole une bicyclette et tente de traverser les positions allemandes pour rejoindre les lignes françaises. Arrêté par l’ennemi, il se fait passer pour un civil et est relâché. Une fois revenu au front, il est affecté au 2e groupement cuirassé. Blessé dans les plaines de Champagne et fait prisonnier le 15 juin, il réussit à s’enfuir de l’hôpital où il est soigné et part pour Paris.

Portrait du général de brigade Philippe Leclerc de Hauteclocque, commandant la 2e division blindée (DB), lors d'une visite d'inspection du général de corps d'armée Roger Leyer, chef d'état-major général Guerre.
  • Portrait du général de brigade Philippe Leclerc de Hauteclocque, commandant la 2e division blindée (DB), lors d'une visite d'inspection du général de corps d'armée Roger Leyer, chef d'état-major général Guerre.
  • Date de fin : 1943-10-31
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) :
  • Origine : SCA
  • Référence : TERRE 114-2347
  • Accéder à la notice
Au second plan, le lieutenant-colonel Claude Bernard, chef d'état-major de la division.


C’est dans la capitale qu’il entend parler de l’appel à poursuivre le combat lancé depuis Londres par le général de Gaulle. Refusant de baisser les armes, Philippe de Hauteclocque décide de rejoindre de Gaulle. Il dit au revoir à sa famille et traverse la France à bicyclette, passant par Bayonne et Perpignan pour obtenir ses visas. Il passe par l’Espagne et le Portugal d’où il prend un bateau qui le conduit en Angleterre. C’est le 25 juillet à Londres qu’il rencontre de Gaulle, avec lequel il partage une certaine vision de la France. Le général dissident décide de l’envoyer en Afrique-Équatoriale française pour rallier les colonies à la France libre. Afin de protéger sa famille restée en France, Philippe de Hauteclocque prend pour pseudonyme le nom de Leclerc, très populaire dans sa Picardie natale. Ce nom ne le quittera plus. Le chef militaire sera même autorisé à l’ajouter à son patronyme après la guerre.


La longue épopée africaine

Le général de brigade Philippe Leclerc, commandant la force L, fait une pause au nord du Chott el Fejaj, à l'est de Gabès, probablement après la prise de la ville.
  • Le général de brigade Philippe Leclerc, commandant la force L, fait une pause au nord du Chott el Fejaj, à l'est de Gabès, probablement après la prise de la ville.
  • Date de fin : 1943-04-12
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) :
  • Origine : SCA
  • Référence : TERRE 39-710
  • Accéder à la notice
Note : la force L, venant de Libye, intervient à plusieurs reprises dans la campagne de Tunisie à partir de février 1943. Chargée d'assurer la couverture du ...

Leclerc quitte Londres le 6 août accompagné de Claude Hettier de Boislambert et René Pleven, qui ont également décidé de rejoindre la France libre. Ne pouvant débarquer directement dans les colonies françaises, fidèles au régime de Vichy, ils arrivent par bateau au Nigeria avec l’accord des autorités britanniques. C’est de là que Leclerc part en pirogue pour le Cameroun avec une vingtaine d’hommes. Leclerc ne recule devant rien pour attendre ses objectifs. Pour peser face aux autorités françaises locales, il s’attribue même le grade de colonel ! Le 27 août 1940, il obtient le ralliement à la France libre de la ville de Douala puis du pays tout entier. Le lendemain, la totalité de l’Afrique-Équatoriale française a rallié de Gaulle, à l’exception du Gabon, qui changera de camp en novembre suivant.


La première mission de Leclerc est réussie mais de nombreuses autres l’attendent, et pas des moindres. Il doit maintenant mettre sur pieds une armée capable d’affronter l’ennemi. Pour cela, il part au Tchad, colonie française qui partage une frontière avec la Libye, occupée par les Italiens. Il recrute trois-cents-cinquante hommes, dont des soldats français qui étaient postés dans le massif du Tibesti, et rassemble le matériel nécessaire – ce qui relève du défi logistique dans cette région désertique. Il faut faire venir l’essence depuis le Congo : pour 10 000 litres d’essence livrés, il en faut 30 000 litres pour alimenter les camions qui la transportent sur plusieurs milliers de kilomètres !


Leclerc et ses hommes se préparent début 1941 à lancer une offensive sur le fort de Koufra situé en Libye. L’opération semble ambitieuse : outre son faible effectif, la colonne Leclerc ne dispose que d’un seul canon de 75. Mais Leclerc est rusé et, pour faire croire à l’adversaire qu’il dispose d’une importante artillerie, il fait régulièrement déplacer le canon qui est en sa possession. Après dix jours de combat, l’armée italienne demande la reddition, que Leclerc accepte en imposant ses conditions. Koufra est la première victoire de la France libre. Outre son intérêt stratégique, elle revêt une valeur hautement symbolique. C’est à Koufra que Leclerc et ses hommes prêtent le serment éponyme et jurent de « ne déposer les armes que lorsque nos couleurs, nos belles couleurs, flotteront à nouveau sur la cathédrale de Strasbourg ». C’est le point de départ d’une longue quête qui s’achèvera plus de trois ans plus tard.


Mais avant de libérer la capitale alsacienne, Leclerc doit d’abord progresser au nord de l’Afrique. Forte de son coup d’éclat à Koufra, la colonne Leclerc poursuit sa lancée début 1942 dans la région désertique du Fezzan où est implantée l’armée italienne. Elle s’empare progressivement des différents postes, soutenue par les offensives lancées par le général Montgomery. Tandis qu’elle continue sa conquête du Fezzan, la colonne Leclerc se lance également dans la campagne de Tunisie à partir de novembre 1942. Le Fezzan est conquis en janvier 1943, la Tunisie en mai 1943. Le 24 août 1943, la colonne Leclerc est renommée la 2e division blindée. C’est sous l’appellation de 2e DB qu’elle passera à la postérité. Mais pour l’heure, la mission de Leclerc est encore loin d’être accomplie.



À lire ensuite : Libération de Strasbourg : Leclerc accomplit le serment de Koufra

La 2e DB participe à la libération de la France


Le général américain Walker accueille le général Leclerc à son arrivée sur Utah Beach.
  • Le général américain Walker accueille le général Leclerc à son arrivée sur Utah Beach.
  • Date de fin : 1944-08-01
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) :
  • Origine : Services Alliés
  • Référence : TERRE 10537-G13
  • Accéder à la notice
Le 1er août 1944, vers 11h, le major general Walton Harris Walker, commandant le XXe corps d'armée de la 3e armée américaine, accueille le général de divisio...

Grâce aux victoires remportées par Leclerc, la France libre gagne en crédibilité. Pour redonner à la nation française son statut de grande puissance, le général de Gaulle veut que la France participe au débarquement allié prévu en Normandie à la fin du printemps 1944. Le général américain Eisenhower accepte la requête de de Gaulle et autorise la 2e DB à débarquer en Normandie aux côtés des troupes alliées. Placés sous le commandement du général Patton, les hommes de Leclerc rejoignent l’Angleterre au printemps. Ils doivent attendre le 1er août pour débarquer sur les plages de Normandie, près d’un mois après le lancement de l’opération Overlord.


Une fois débarquée, la 2e DB se lance dans la campagne de Normandie, première étape d’un long périple qui va lui faire traverser le territoire national d’ouest en est. Mais Leclerc, tout comme de Gaulle, ne pense qu’à une seule chose : libérer Paris. Les deux généraux usent de leur pouvoir de persuasion pour convaincre Eisenhower, qui souhaite contourner Paris pour foncer vers l’Allemagne, de venir en aide aux Parisiens qui se sont soulevés contre l’occupant.


Strasbourg, le 26 novembre 1944, le général Leclerc passe en revue des éléments de la 2e DB (division blindée) place Kléber et salue pendant l'exécution de la Marseillaise.
  • Strasbourg, le 26 novembre 1944, le général Leclerc passe en revue des éléments de la 2e DB (division blindée) place Kléber et salue pendant l'exécution de la Marseillaise.
  • Date de fin : 1944-11-28
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) :
  • Origine : SCA
  • Référence : TERRE 339-8185
  • Accéder à la notice
Strasbourg, le 26 novembre 1944, le général Leclerc passe en revue des éléments de la 2e DB (division blindée) place Kléber. La place, qui s'appelle la Karl ...

Impatient, Leclerc prend les devants et envoie dès le 21 août un détachement en reconnaissance vers Paris, sans attendre l’ordre de ses supérieurs. La compagnie du capitaine Raymond Dronne est la première à pénétrer dans la capitale dans la soirée du 24 août. La division entre dans Paris le lendemain, livrant de furieux combats contre les Allemands qui continuent de résister. Leclerc signe en personne la reddition du général von Choltitz le 25 août 1944 puis participe au défilé du 26 août en compagnie du général de Gaulle.


Si Paris est libérée, une importante partie du territoire reste encore aux mains de l’ennemi. La 2e DB poursuit sans plus attendre son avancée vers l’est et s’illustre au cours de la campagne d’Alsace et de la bataille des Vosges. C’est en entrant dans Strasbourg, le 23 novembre 1944, qu’elle vit l’un des moments les plus forts de son parcours. En libérant la capitale d’Alsace, Leclerc et ses hommes honorent le Serment de Koufra qu’ils avaient prêté trois ans auparavant, au tout début de l’épopée des Forces françaises libres.


Non contente d’avoir libéré de nombreuses villes françaises, la 2e DB poursuit sa progression jusqu’en Allemagne. Elle franchit le Rhin le 25 avril 1945 et atteint le 4 mai 1945 la ville allemande de Berchtesgaden où se trouve le Berghof, résidence d’Hitler plus connue sous le nom de « Nid d’aigle ». Les hommes de Leclerc y hissent le drapeau français quelques jours seulement avant la capitulation de l’Allemagne.



Une carrière brutalement interrompue


Arrivée du général Leclerc, commandant en chef en Indochine, à Saigon.
  • Arrivée du général Leclerc, commandant en chef en Indochine, à Saigon.
  • Date de fin : 1945-10-05
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) :
  • Origine : SPI (service presse information)
  • Référence : TERRE 10914-R51
  • Accéder à la notice
Le général Leclerc est accueilli par des autorités françaises et britanniques.

À peine le conflit est-il fini sur le front occidental que Leclerc, à qui l’on a confié le commandement du Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient, doit déjà repartir. Après la métropole, il faut libérer l’Indochine, qui est occupée par le Japon depuis 1940. Les cartes sont rebattues au début du mois d’août avec les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki qui contraignent les Japonais à cesser le combat. Leclerc est choisi pour représenter la France lors de la signature de la capitulation du Japon, le 2 septembre 1945, sur le cuirassé Missouri. C’est un grand honneur pour Leclerc qui voit son dévouement reconnu à sa juste valeur.


Mais la reddition du Japon ne suffit pas à rétablir l’ordre en Indochine, qui est secouée par divers groupes indépendantistes. Si l’armée française reprend assez rapidement le contrôle du Cambodge, de la Cochinchine et du Sud-Annam, la situation s’avère plus complexe au Tonkin et dans la partie nord de l’Annam, où les indépendantistes communistes du Viêt-Minh ont pris le pouvoir. Leclerc use de ses talents de diplomate lors de cette nouvelle mission, et plus particulièrement lors de sa rencontre avec Hô Chi Minh, le chef des communistes vietnamiens. Fin observateur, Leclerc comprend que la situation politique a changé et que la colonie française ne pourra plus être celle qu’elle était avant la guerre.


Des soldats transportent les cercueils du général Philippe Leclerc et de ses compagnons, à bord d'un croiseur, à quai, sur le port d'Alger.
  • Des soldats transportent les cercueils du général Philippe Leclerc et de ses compagnons, à bord d'un croiseur, à quai, sur le port d'Alger.
  • Date de fin : 1947-11-27
  • Lieu(x) : Alger
  • Auteur(s) :
  • Origine : SCA/Algérie (service cinématographique des armées en Algérie)
  • Référence : ALG 47-81-8989
  • Accéder à la notice
Obsèques à Alger du général Philippe Leclerc et de ses compagnons morts dans un accident d'avion.

En désaccord avec l’amiral d’Argenlieu, Leclerc est promu Inspecteur des forces françaises terrestres en Afrique du Nord en 1946. C’est un coup dur pour ce héros de la Libération qui, un an auparavant, était l’une des personnalités les plus influentes de l’armée française. Pour compenser ce nouveau poste peu prestigieux, Leclerc se voit attribuer le grade de général d’armée. De retour en métropole, il effectue de nombreuses tournées d’inspection en Algérie, au Maroc et en Tunisie. Il met son expérience dans les pays du Maghreb au service de sa nouvelle mission, nouant des relations avec les notables locaux et étant au plus près du terrain. Témoin de la situation politique complexe en Indochine, il veut éviter que la montée des nationalismes ne mette en péril l’ordre public au nord de l’Afrique.


Leclerc trouve la mort le 27 novembre 1947 dans un accident d’avion à quelques dizaines de kilomètres de Colomb-Béchar, en Algérie. La mort soudaine du général fait la une des journaux et suscite une certaine émotion en France. Pour remercier l’un des principaux héros de la Libération, le pays organise des obsèques nationales. Un hommage solennel est rendu à Leclerc, fervent catholique, à la cathédrale Notre-Dame de Paris avant que les hommes de la 2e DB n’escortent la dépouille de leur ancien chef jusqu’à l’Arc de Triomphe. Le général est inhumé dans le caveau des gouverneurs de la crypte des Invalides.


Malgré le titre de maréchal de France qui lui est accordé de manière posthume en 1952, le chef de la 2e DB restera à jamais gravé dans la mémoire collective française comme le général Leclerc.


Pour aller plus loin

pour en savoir plus sur le général Leclerc, découvrez dans notre boutique :


<< FOCUS