Bataille de Na San : le dernier exploit français en Indochine

  • Parachutage de munitions sur le camp retranché de Na San, vu depuis le poste de commandement établi dans une tranchée.
    • Parachutage de munitions sur le camp retranché de Na San, vu depuis le poste de commandement établi dans une tranchée.
    • Date de fin : 1952-12-06
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-213 R1
    • Accéder à la notice
    Parachutage de munitions sur le camp retranché de Na San, vu depuis le poste de commandement établi dans une tranchée.
  • Progression des soldats du 3e BPC (bataillon de parachutistes coloniaux)  lors d'une reconnaissance à l'extérieur du camp retranché de Na San.
    • Progression des soldats du 3e BPC (bataillon de parachutistes coloniaux) lors d'une reconnaissance à l'extérieur du camp retranché de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-06
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-213 R10
    • Accéder à la notice
    Progression des soldats du 3e BPC (bataillon de parachutistes coloniaux) lors d'une reconnaissance à l'extérieur du camp retranché de Na San.
  • Le commandant Charley, de la 61e compagnie du Génie, fête la Sainte-Barbe entouré de ses hommes et officiers.
    • Le commandant Charley, de la 61e compagnie du Génie, fête la Sainte-Barbe entouré de ses hommes et officiers.
    • Date de fin : 1952-12-06
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-213 R11
    • Accéder à la notice
    Le commandant Charley, de la 61e compagnie du Génie, fête la Sainte-Barbe entouré de ses hommes et officiers.
  • Fortifications et blockhaus du point d'appui 21 bis du camp retranché de Na San.
    • Fortifications et blockhaus du point d'appui 21 bis du camp retranché de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-06
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-213 R12
    • Accéder à la notice
    Fortifications et blockhaus du point d'appui 21 bis du camp retranché de Na San.
  • Vue prise depuis le point d'appui 21 bis du camp retranché de Na San après l'attaque générale.
    • Vue prise depuis le point d'appui 21 bis du camp retranché de Na San après l'attaque générale.
    • Date de fin : 1952-12-06
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-213 R13
    • Accéder à la notice
    Vue prise depuis le point d'appui 21 bis du camp retranché de Na San après l'attaque générale.
  • Fortifications et blockhaus du point d'appui 21 bis du camp retranché de Na San.
    • Fortifications et blockhaus du point d'appui 21 bis du camp retranché de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-06
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-213 R16
    • Accéder à la notice
    Fortifications et blockhaus du point d'appui 21 bis du camp retranché de Na San.
  • Des lieutenants du 3/5e REI ayant repoussé les attaques lors de l'offensive Viêt-minh sur Na San.
    • Des lieutenants du 3/5e REI ayant repoussé les attaques lors de l'offensive Viêt-minh sur Na San.
    • Date de fin : 1952-12-06
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-213 R18
    • Accéder à la notice
    Des lieutenants du 3/5e REI ayant repoussé les attaques lors de l'offensive Viêt-minh sur Na San.
  • Parachutage de munitions sur le camp retranché de Na San, vu depuis le poste de commandement établi dans une tranchée.
    • Parachutage de munitions sur le camp retranché de Na San, vu depuis le poste de commandement établi dans une tranchée.
    • Date de fin : 1952-12-06
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-213 R3
    • Accéder à la notice
    Parachutage de munitions sur le camp retranché de Na San, vu depuis le poste de commandement établi dans une tranchée.
  • Parachutage de munitions sur le camp retranché de Na San, vu depuis le poste de commandement établi dans une tranchée.
    • Parachutage de munitions sur le camp retranché de Na San, vu depuis le poste de commandement établi dans une tranchée.
    • Date de fin : 1952-12-06
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-213 R4
    • Accéder à la notice
    Parachutage de munitions sur le camp retranché de Na San, vu depuis le poste de commandement établi dans une tranchée.
  • Tir d'obusier M2A1 de 105 mm du 5e GAVN (groupe d'artillerie vietnamien).
    • Tir d'obusier M2A1 de 105 mm du 5e GAVN (groupe d'artillerie vietnamien).
    • Date de fin : 1952-12-06
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-213 R6
    • Accéder à la notice
    Tir d'obusier M2A1 de 105 mm du 5e GAVN (groupe d'artillerie vietnamien).
  • Progression des soldats du 3e BPC (bataillon de parachutistes coloniaux) lors d'une reconnaissance à l'extérieur du camp retranché de Na San.
    • Progression des soldats du 3e BPC (bataillon de parachutistes coloniaux) lors d'une reconnaissance à l'extérieur du camp retranché de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-06
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-213 R9
    • Accéder à la notice
    Progression des soldats du 3e BPC (bataillon de parachutistes coloniaux) lors d'une reconnaissance à l'extérieur du camp retranché de Na San.
  • Les travaux de défense du camp retranché de Na San se poursuivent.
    • Les travaux de défense du camp retranché de Na San se poursuivent.
    • Date de fin : 1952-12-12
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Corcuff Paul
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-216 R10
    • Accéder à la notice
    Les travaux de défense du camp retranché de Na San se poursuivent.
  • Un salon de coiffure installé dans les tranchées du camp retranché de Na San.
    • Un salon de coiffure installé dans les tranchées du camp retranché de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-12
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Corcuff Paul
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-216 R2
    • Accéder à la notice
    Un salon de coiffure installé dans les tranchées du camp retranché de Na San.
  • Vue d'ensemble du camp de Na San.
    • Vue d'ensemble du camp de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-12
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Corcuff Paul
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-216 R5
    • Accéder à la notice
    Vue d'ensemble du camp de Na San.
  • Passage d'avions chasseurs Bearcat F8F au-dessus de la piste de Na San.
    • Passage d'avions chasseurs Bearcat F8F au-dessus de la piste de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-12
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Corcuff Paul
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-216 R7
    • Accéder à la notice
    Passage d'avions chasseurs Bearcat F8F au-dessus de la piste de Na San.
  • Le chef de bataillon Louis Fourcade, commandant le 1er BPC (bataillon de parachutistes coloniaux), goûte la cuisine de ses commandos vietnamiens, dans le camp retranché de Na San.
    • Le chef de bataillon Louis Fourcade, commandant le 1er BPC (bataillon de parachutistes coloniaux), goûte la cuisine de ses commandos vietnamiens, dans le camp retranché de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-12
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Corcuff Paul
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-216 R8
    • Accéder à la notice
    Le chef de bataillon Louis Fourcade, commandant le 1er BPC (bataillon de parachutistes coloniaux), goûte la cuisine de ses commandos vietnamiens, dans le camp retranché de Na San.
  • Monsieur de Chevigné, le général de Linarès et le colonel Gilles au PC opérationnel de Na San.
    • Monsieur de Chevigné, le général de Linarès et le colonel Gilles au PC opérationnel de Na San.
    • Date de fin : 1952-10-21
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-184 R12
    • Accéder à la notice
    Monsieur de Chevigné, le général de Linarès et le colonel Gilles au PC opérationnel de Na San.
  • Monsieur de Chevigné, secrétaire d'Etat à la guerre et le général de Linarès, commandant les FTNV (forces terrestres du Nord-Vietnam), devant le PC opérationnel de Na San.
    • Monsieur de Chevigné, secrétaire d'Etat à la guerre et le général de Linarès, commandant les FTNV (forces terrestres du Nord-Vietnam), devant le PC opérationnel de Na San.
    • Date de fin : 1952-10-21
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-184 R13
    • Accéder à la notice
    Monsieur de Chevigné, secrétaire d'Etat à la guerre et le général de Linarès, commandant les FTNV (forces terrestres du Nord-Vietnam), devant le PC opérationnel de Na San.
  • Briefing au PC opérationnel de Na San.
    • Briefing au PC opérationnel de Na San.
    • Date de fin : 1952-10-21
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-184 R3
    • Accéder à la notice
    Briefing au PC opérationnel de Na San.
  • Arrivée des renforts à Na San.
    • Arrivée des renforts à Na San.
    • Date de fin : 1952-10-21
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-184 R4
    • Accéder à la notice
    Arrivée des renforts à Na San.
  • Arrivée des renforts à Na San.
    • Arrivée des renforts à Na San.
    • Date de fin : 1952-10-21
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-184 R5
    • Accéder à la notice
    Arrivée des renforts à Na San.
  • Arrivée des renforts à Na San.
    • Arrivée des renforts à Na San.
    • Date de fin : 1952-10-21
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-184 R6
    • Accéder à la notice
    Arrivée des renforts à Na San.
  • Travaux de fortifications au camp retranché de Na San.
    • Travaux de fortifications au camp retranché de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-209 R1
    • Accéder à la notice
    Travaux de fortifications au camp retranché de Na San.
  • Sa Majesté Bao Daï s'entretient avec des soldats au PC de Na San.
    • Sa Majesté Bao Daï s'entretient avec des soldats au PC de Na San.
    • Date de fin : 1952-11-26
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-210 R13
    • Accéder à la notice
    Sa Majesté Bao Daï s'entretient avec des soldats au PC de Na San.
  • Progression de parachutistes lors de l'assaut sur le PA 24 à Na San.
    • Progression de parachutistes lors de l'assaut sur le PA 24 à Na San.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 G56
    • Accéder à la notice
    Progression de parachutistes lors de l'assaut sur le PA 24 à Na San.
  • Progression des parachutistes vers le point d'appui 24 de Na San pris par le Viêt-minh.
    • Progression des parachutistes vers le point d'appui 24 de Na San pris par le Viêt-minh.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 R11
    • Accéder à la notice
    Progression des parachutistes vers le point d'appui 24 de Na San pris par le Viêt-minh.
  • Opération d'un blessé à l'antenne chirurgicale de Na San.
    • Opération d'un blessé à l'antenne chirurgicale de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 R13
    • Accéder à la notice
    Opération d'un blessé à l'antenne chirurgicale de Na San.
  • Un parachutiste panse un blessé avant son évacuation à l'antenne chirurgicale de Na San.
    • Un parachutiste panse un blessé avant son évacuation à l'antenne chirurgicale de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 R16
    • Accéder à la notice
    Un parachutiste panse un blessé avant son évacuation à l'antenne chirurgicale de Na San.
  • Désolation du champ de bataille à Na San.
    • Désolation du champ de bataille à Na San.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 R22
    • Accéder à la notice
    Désolation du champ de bataille à Na San.
  • Après l'assaut sur le PA 24 de Na San, les parachutistes comptent les Viêt-minh prisonniers ou morts.
    • Après l'assaut sur le PA 24 de Na San, les parachutistes comptent les Viêt-minh prisonniers ou morts.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 R37
    • Accéder à la notice
    Après l'assaut sur le PA 24 de Na San, les parachutistes comptent les Viêt-minh prisonniers ou morts.
  • Découverte et arrestation d'un combattant Viêt-minh blessé au cours de l'assaut sur le PA 24 de Na San.
    • Découverte et arrestation d'un combattant Viêt-minh blessé au cours de l'assaut sur le PA 24 de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 R40
    • Accéder à la notice
    Découverte et arrestation d'un combattant Viêt-minh blessé au cours de l'assaut sur le PA 24 de Na San.
  • Un prisonnier Viêt-minh après son arrestation.
    • Un prisonnier Viêt-minh après son arrestation.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 R41
    • Accéder à la notice
    Un prisonnier Viêt-minh après son arrestation.
  • Progression des parachutistes vers le PA 24 de Na San pris par le Viêt-minh.
    • Progression des parachutistes vers le PA 24 de Na San pris par le Viêt-minh.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 R45
    • Accéder à la notice
    Progression des parachutistes vers le PA 24 de Na San pris par le Viêt-minh.
  • Assaut des parachutistes lors de la contre-attaque sur le PA 24 à Na San.
    • Assaut des parachutistes lors de la contre-attaque sur le PA 24 à Na San.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 R47
    • Accéder à la notice
    Assaut des parachutistes lors de la contre-attaque sur le PA 24 à Na San.
  • Un parachutiste tombe à terre, touché lors de la contre-attaque sur le point d'appui 24 (PA 24) de Na San.
    • Un parachutiste tombe à terre, touché lors de la contre-attaque sur le point d'appui 24 (PA 24) de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 R54
    • Accéder à la notice
    Un parachutiste tombe à terre, touché lors de la contre-attaque sur le point d'appui 24 (PA 24) de Na San.
  • Tirs d'artillerie au cours de la contre-attaque sur le PA 24 de Na San.
    • Tirs d'artillerie au cours de la contre-attaque sur le PA 24 de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 R62
    • Accéder à la notice
    Tirs d'artillerie au cours de la contre-attaque sur le PA 24 de Na San.
  • Des parachutistes postés en haut d'un point d'appui qui domine la cuvette de Na San.
    • Des parachutistes postés en haut d'un point d'appui qui domine la cuvette de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-01
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-211 R67
    • Accéder à la notice
    Des parachutistes postés en haut d'un point d'appui qui domine la cuvette de Na San.
  • Patrouille de parachutistes aux abords de Na San.
    • Patrouille de parachutistes aux abords de Na San.
    • Date de fin : 1952-12-08
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 52-214 R1
    • Accéder à la notice
    Patrouille de parachutistes aux abords de Na San.
  • Destruction par explosif d'un point d'appui du camp retranché de Na San réalisée par le Génie au moment de l'évacuation du camp.
    • Destruction par explosif d'un point d'appui du camp retranché de Na San réalisée par le Génie au moment de l'évacuation du camp.
    • Date de fin : 1953-08-11
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 53-62 R31
    • Accéder à la notice
    Destruction par explosif d'un point d'appui du camp retranché de Na San réalisée par le Génie au moment de l'évacuation du camp.
  • Le cimetière du camp retranché de  Na San.
    • Le cimetière du camp retranché de Na San.
    • Date de fin : 1953-08-11
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 53-62 R8
    • Accéder à la notice
    Le cimetière du camp retranché de Na San.
  • Le cimetière du camp retranché de  Na San.
    • Le cimetière du camp retranché de Na San.
    • Date de fin : 1953-08-11
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : TONK 53-62 R9
    • Accéder à la notice
    Le cimetière du camp retranché de Na San.
  • Lors d'une prise d'armes à Na San, le chef de bataillon Bonnigal, commandant le 3e bataillon de parachutistes coloniaux (3e BPC) porte le fanion de son unité.
    • Lors d'une prise d'armes à Na San, le chef de bataillon Bonnigal, commandant le 3e bataillon de parachutistes coloniaux (3e BPC) porte le fanion de son unité.
    • Date de fin : 1952-12-11
    • Lieu(x) :
    • Auteur(s) : Péraud Jean
    • Origine : SPI (service presse information)
    • Référence : PA 52-211 G1
    • Accéder à la notice
    Lors d'une prise d'armes à Na San, le chef de bataillon Bonnigal, commandant le 3e bataillon de parachutistes coloniaux (3e BPC) porte le fanion de son unité.
Attention, cette image peut heurter la sensibilité du public
Lors d'une prise d'armes à Na San, le chef de bataillon Bonnigal, commandant le 3e bataillon de parachutistes coloniaux (3e BPC) porte le fanion de son unité.
Attention, cette image peut heurter la sensibilité du public
Progression des soldats du 3e BPC (bataillon de parachutistes coloniaux)  lors d'une reconnaissance à l'extérieur du camp retranché de Na San.

Automne 1952. L’armée française construit à la hâte le camp retranché de Na San afin de protéger ses positions dans le pays Thaï. Bien qu’inférieure numériquement, elle parvient à résister aux assauts des troupes du Vietminh. Les communistes vietnamiens ont tiré toutes les leçons de cette bataille, qui fut l’une des dernières victoires françaises.

1952, une année pivot

Travaux de fortifications au camp retranché de Na San.
  • Travaux de fortifications au camp retranché de Na San.
  • Date de fin : 1952-12-01
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) : Péraud Jean
  • Origine : SPI (service presse information)
  • Référence : TONK 52-209 R1
  • Accéder à la notice
Lors des travaux de fortifications du camp retranché de Na San, des militaires et des travailleurs indochinois creusent une tranchée, pour la protection des ...


Revigoré par les succès de 1951, le corps expéditionnaire français en Extrême-Orient (CEFEO) est frappé de plein fouet par la mort du général de Lattre de Tassigny, qui succombe à un cancer de la hanche le 11 janvier 1952. La fantastique « année de Lattre » n’aura été qu’une parenthèse, trop courte, dans cette guerre qui, après cinq années de combats, est encore loin d’être gagnée.


Si l’armée française a jusqu’ici été militairement supérieure en Indochine, elle ne jouit en revanche pas de la même sympathie que son adversaire, l'Armée populaire vietnamienne, auprès de la population. Solidement implanté dans le pays, le Vietminh, qui contrôle une grande partie des villages, notamment dans le delta du Fleuve rouge, est en train de remporter la bataille idéologique. La France s’en rend peu à peu compte et décide de transférer progressivement le pouvoir à l’État du Viêtnam, membre de l’Union française, plutôt que de voir tomber la région au main du Vietminh.


Pour en finir avec la menace Vietminh qui pèse sur le pays depuis le début de la guerre, l’armée française élabore au printemps 1952 un plan de pacification qui prévoit la victoire des forces françaises et de leurs alliés en dix-huit mois. S’il est séduisant, ce plan audacieux sous-estime la ténacité des indépendantistes communistes qui, malgré les opérations de nettoyage de l’armée française, refusent d’abandonner le combat. Au contraire : eux aussi ont un plan.


À la tête des troupes communistes, le général Giap a bien l’intention de reprendre la main sur les Français. Défait dans le delta du Tonkin, il décide de conquérir le pays Thaï. C’est sur ce territoire situé au nord-ouest du territoire vietnamien et frontalier du Laos que se jouera la suite du conflit. Il compte notamment sur le soutien financier et matériel de plus en plus important des Chinois pour faire monter son armée en puissance et surpasser son adversaire.



Un camp retranché construit en un temps record

Un parachutiste tombe à terre, touché lors de la contre-attaque sur le point d'appui 24 (PA 24) de Na San.
  • Un parachutiste tombe à terre, touché lors de la contre-attaque sur le point d'appui 24 (PA 24) de Na San.
  • Date de fin : 1952-12-01
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) : Péraud Jean
  • Origine : SPI (service presse information)
  • Référence : TONK 52-211 R54
  • Accéder à la notice
Dans la fumée et la poussière des combats, un parachutiste tombe arme à la main, touché par un tir lors de l'assaut du 3e BPC (bataillon de parachutistes col...

Les services de renseignement français observent à partir du mois de juin une activité inhabituelle en pays Thaï : le Vietminh prépare une nouvelle offensive. De nouvelles informations confirment en septembre que les troupes du Vietminh se sont reconstituées et s’apprêtent à attaquer les positions françaises. L’information est confirmée le 11 octobre lorsque les troupes de Giap passent à l’attaque. Six jours plus tard, elles contrôlent les avant-postes de Nghia Lo.


Afin de protéger l’ensemble des positions françaises menacées par la supériorité numérique de l’ennemi, le général Salan ordonne le regroupement des garnisons situées dans des postes isolés et la construction d’un camp fortifié à Na San, qui n’était jusque-là qu’un simple poste avancé. Il faut faire vite car l’ennemi pourrait passer à l’attaque à tout moment et prendre de court le CEFEO.


Les travaux de construction du camp débutent à la mi-octobre. Les soldats de l’Union française s’activent pour que le camp soit prêt à temps, brûlant la brousse, creusant des tranchées et construisant des abris jour et nuit. Organisé autour d’un poste principal composé d’une piste d’aviation et d’organes de commandement, le camp est protégé par un réseau de points d’appui intérieurs et extérieurs, des champs de mines et des fils barbelés.


Pendant que le camp de Na San se prépare, les soldats français postés aux alentours se lancent dans d’interminables marches à travers la jungle pour rejoindre le camp retranché. Les déplacements sont éprouvants et dangereux : le terrain est accidenté et les troupes du Vietminh y sont souvent terrées. Afin d’accélérer les préparatifs du camp, un pont aérien est mis en place au camp de Na San du 16 au 30 novembre pour acheminer du matériel et des hommes.



À lire ensuite : Bataille de Hòa Bình : le sursaut français en Indochine


La dernière grande victoire française ?


Un prisonnier Viêt-minh après son arrestation.
  • Un prisonnier Viêt-minh après son arrestation.
  • Date de fin : 1952-12-01
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) : Péraud Jean
  • Origine : SPI (service presse information)
  • Référence : TONK 52-211 R41
  • Accéder à la notice
Portrait d'un prisonnier Viêt-minh au sol après son arrestation. L'homme, blessé, couvert de boue et de sang, se protège le visage des mains.

Redoutant que les troupes du Vietminh n’attaquent le camp de Na San avant qu’il ne soit prêt à se défendre, le général Salan confie une manœuvre de diversion au colonel Dodelier. Lancée le 28 octobre 1952, l’opération Lorraine a pour objectif de distraire une partie des forces ennemies et de s’emparer de plusieurs dépôts d’armes. Ralentis par la pluie et la boue, les hommes mobilisés – trois groupes mobiles et un groupe aéroporté – progressent jusqu’au Fleuve rouge, qu’avaient franchi les troupes du Vietminh. L’opération, qui se termine le 14 novembre, est un succès : le camp de Na San a eu le temps de terminer de construire ses fortifications tandis que de nombreuses armes et munitions ont été confisquées à l’Armée populaire vietnamienne.


Le camp retranché de na San est fin prêt lorsque le Vietminh lance une attaque d’envergure, le 23 novembre. L’ennemi parvient à prendre quelques points d’appui. Il en sera délogé quelques heures plus tard grâce au feu des troupes françaises et à la défense en hérisson du camp. Les différents assauts lancés par les troupes communistes sont repoussés par l’armée française. La bataille est rude, les blessés nombreux, mais le camp retranché tient bon. Pensant pouvoir venir à bout de son adversaire, le Vietminh tente en vain une dernière attaque dans la nuit du 1er au 2 décembre avant de se replier.


Le cimetière du camp retranché de  Na San.
  • Le cimetière du camp retranché de Na San.
  • Date de fin : 1953-08-11
  • Lieu(x) :
  • Auteur(s) : Péraud Jean
  • Origine : SPI (service presse information)
  • Référence : TONK 53-62 R8
  • Accéder à la notice
Avant leur évacuation, des soldats rendent un dernier hommage à leurs compagnons enterrés au cimetière du camp retranché de Na San. En arrière-plan, des sold...

La victoire est totale pour les Français qui ont réussi à résister aux offensives ennemies depuis un camp retranché construit en un temps record. Les pertes de l’Union française ne sont pas négligeables – 500 tués et blessés –, mais elles sont bien inférieures à celles de l’armée du Vietminh qui recense 3 000 tués et blessés. Le Vietminh n’a pas pu rivaliser avec la puissance militaire française, habituée aux affrontements frontaux classiques. Mais l’Armée populaire vietnamienne, qui n’a pas dit son dernier mot, tire les enseignements de sa défaite. Appuyée par une importante artillerie et une défense anti-aérienne pour la suite de la guerre, elle sera beaucoup plus redoutable à Diên Biên Phu et aura raison des troupes françaises. Pour de bon cette fois-ci.



Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur la bataille de Na San et la Guerre d'Indochine, découvrez dans notre boutique différents ouvrages et films :

Découvrez également le documentaire Indochine : quand les femmes entrent en guerre, coproduit par l'ECPAD.


<< FOCUS